Clicky

Google explique la technologie derrière le Super Res Zoom des Pixel 3

Google dévoile les secrets de sa technologie Super Res Zoom qui accompagne les Pixel 3 et 3 XL. L’équipe ayant été en charge du développement de cette fonctionnalité révolutionnaire nous apporte aussi quelques conseils pour mieux en profiter.

Les nouveaux smartphones Pixel de Google, c’est-à-dire le Pixel 3 et Pixel 3 XL, proposent plusieurs nouveautés en matière de capture photographique. La technologie Super Res Zoom est l’une d’entre elles. Bien qu’il s’agisse d’une fonctionnalité qui repose sur l’exploitation du zoom numérique, d’après Google, elle offre un rendu pouvant se comparer à celui d’un zoom optique. Mais qu’est-ce qui se cache derrière cette nouveauté ? Pour nous faire comprendre son fonctionnement, dans un nouveau billet de blog, Google fournit quelques détails.

Prise en main Pixel 3 XL : image 1

Grâce à leur zoom haute résolution (Super Res Zoom), les nouveaux téléphones Pixel permettent donc de photographier un sujet distant tout en bénéficiant d’une meilleure qualité que sur le Pixel 2.

Un article technique pour mettre au clair le Super Res Zoom

Pour mieux nous dévoiler les secrets de sa technologie Super Res Zoom, Google ne s’est pas contenté de fournir des explications via des mots.

Le géant de l’internet a également partagé quelques images, notamment des photos ayant été prises avec le Pixel 3 et n’ayant subi aucune retouche.

Pour améliorer la qualité de l’appareil photo des Pixel 3, Google s’est appuyé sur les mouvements du capteur. En fait, les pixels sont incapables de reconnaître la couleur. Ils servent uniquement à capter la lumière.

On obtient une image colorée grâce à l’ajout d’un filtre au-dessus des pixels. Pour cela, seules les couleurs de base en électronique sont exploitées : vert, rouge et bleu.

Les Pixel 3 n’utilisent pas la technique du dématriçage

Ces couleurs sont réunies dans chaque carré de quatre pixels. Chaque grille compte ainsi un rouge, un bleu et deux verts. Le vert représente une proportion élevée parce qu’il s’agit de la couleur que l’œil humain arrive à distinguer le plus rapidement.

Mais lorsqu’on prend une photo, il manque un pixel sur deux pour le vert, et trois pixels sur quatre pour le rouge et le bleu. Il est donc nécessaire d’apporter plus de précision pour avoir un rendu plus réaliste. Pour ce faire, les spécialistes font appel à la technique du dématriçage.

De leur côté, les Pixel 3 n’utilisent pas ce procédé. Au lieu de cela, son capteur bouge afin de remplir chaque carré. Cette opération est réalisée par la force exercée par la main de l’utilisateur au moment où il appuie sur le déclencheur. Et lorsque le téléphone est dans une position stable, par exemple sur un trépied, le capteur bouge automatiquement au moyen d’un algorithme. C’est grâce à cette technique que les successeurs des Pixel 2 arrivent à offrir un rendu réaliste lorsqu’il est question de prendre une photo en activant le zoom numérique.

Quoi qu’il en soit, ce zoom numérique tant vanté par Google possède ses limites. Il n’est activé qu’à partir d’un zoom 1,2 fois. En plus de cela, il ne peut pas être utilisé pour photographier un objet en mouvement rapide.