Google fait un pas de plus vers la censure

Décidément, le web est en train de changer. Et pas forcément en bien. Depuis décembre 2010, Google a annoncé son intention de combattre le piratage en censurant tout simplement certains sites. Quelques mois plus tard en janvier 2011, le couperet est tombé et des services comme Bittorrent, Megaupload ou encore Rapidshare ont tout simplement disparu de Google Suggest sans crier gare. Terrible, c’est certain, mais la firme semble bien décidé à continuer sur ce chemin puisque ce sont désormais d’autres sites comme The Pirate Bay ou encore isoHunt qui ont subit exactement le même sort.

Google fait un pas de plus vers la censure

C’est en tout cas la conclusion de l’enquête menée par TorrentFreak. Comme chacun le sait, Google Suggest est une fonctionnalité bien sympathique qui vise tout simplement à faire remonter à l’internaute les requêtes les plus populaires en fonctions des mots-clés qu’il saisit. Le tout en temps réel histoire que ce soit encore plus pratique. Et aussi étrange que cela puisse paraître (ironie inside), les ayants droits se sentent menacés par cet outil. Selon eux, Google Suggest pourrait effectivement inciter les internautes à télécharger des films pirates. On comprend donc pourquoi certains services ont été supprimés de ces fameuses suggestions au début de l’année.

Or justement, il semblerait qu’une seconde vague de sites ait connu exactement le même sort, des sites comme les deux que nous avons cités plus haut ou encore KickassTorrents, TorrentReactor, BT Junkie ou même 4Shared, FileSonic et FileServe. Comme dirait l’autre, la liste est en train de s’allonger quelque chose de bien et ce n’est sans doute pas prêt de se calmer. Cela étant dit, notez tout de même que la suppression de ces entrées ne concerne que Google Suggest, il est donc toujours possible de les trouver en explorant l’index du moteur. Ouf, on est sauvé, mais on n’oubliera pas que AlloStreaming et AlloShowTV ont connu un sort nettement moins enviable en septembre dernier puisque ces deux sites ont été carrément supprimés de l’index du moteur. Yep, et quelque chose me dit que ce ne seront sans doute pas les derniers.

Et à côté de ça, Google annonce tranquillement le lancement d’une boutique de MP3, le Google Music Store. Un service qui a bien évidemment été négocié avec… les ayants droit. Loin de moi l’idée ou l’envie d’établir un parallèle entre ces deux faits, mais il faut avouer qu’on peut tout de même se demander s’ils ne sont pas liés.

Mots-clés googleweb