Google Home : les enceintes Bluetooth maintenant prises en charge

Google vient enfin de mettre à disposition de ses clients une mise à jour permettant aux Google Home et Google Home Mini de gérer nativement les enceintes, casques et écouteurs Bluetooth. Annoncée en août 2017, cette fonctionnalité aura mis du temps à débouler sur le marché et ce alors même que les enceintes connectées de la firme de Mountain View disposent bien des composants Hardware permettant de gérer ce type de périphériques.

La patience des utilisateurs aura donc été mise à rude épreuve, mais inutile de bougonner plus longtemps, puisqu’il n’est à présent plus nécessaire de raccorder un Chromecast audio à son Google Home pour profiter de cette feature toute bête.

Petite révolution pour le Google Home qui a appris à gérer nativement les enceintes Bluetooth. Passer par un Chromecast audio n’est désormais plus nécessaire…

À noter toutefois que l’ensemble des enceintes, casques et écouteurs Bluetooth ne sera pas forcément pris en charge. Si la majorité de ces appareils devrait fonctionner sans problème, les modèles les plus anciens ne sont pas nécessairement compatibles (notamment ceux reposant sur la norme Bluetooth 2.1, par exemple). Il faudra également voir ce que donnera cette fonctionnalité en termes de qualité audio…

Comment connecter le Google Home à une enceinte Bluetooth ?

C’est fort simple, une fois la mise à jour logicielle installée il suffit de se tourner vers le périphérique Bluetooth que l’on veut connecter au Google Home et de l’allumer (c’est toujours mieux pour commencer). Il faudra par la suite s’assurer qu’il est bien en mode appairage et revenir sur l’assistant personnel de la firme de Mountain View (ou plutôt sur l’application du terminal) pour sélectionner les « Appareils », repérer le périphérique Bluetooth désiré dans la liste affichée et s’y connecter.

Google précise dans son communiqué que l’ajout de cette fonctionnalité a été validé suite au feedback des utilisateurs de Google Home Mini, qui se plaignaient notamment des capacités un peu trop modestes de l’enceinte intégrée. Ces derniers seront donc contents de savoir que le géant californien a écouté leurs suppliques… Même si l’on peut se demander pourquoi cette simple feature a mis autant de temps à arriver – et pour quelle raison Google ne l’avait pas tout simplement implémenté dès le lancement de sa gamme d’assistants personnels.