Google Instant désactivé pour les ordinateurs trop lents

Les Geeks l’oublient souvent mais tout le monde n’a pas une bécane dernier cri avec un gros Core iX dedans. Ou même du SSD, parce qu’on est de vrais dingues dans nos têtes. Non, on trouve encore pas mal de vieux Pentium ou même de vieux Celeron sur le marché. Le tout avec du 512 Mo de mémoire vive derrière. Des ordinateurs qui ne sont pas de toute première fraicheur mais qui suffisent amplement à la plupart des tâches bureautiques ou encore au surf. Google l’a bien compris et la firme a ainsi pris la décision de désactiver Instant pour toutes ces vieilles bécanes.

Google Instant désactivé pour les ordinateurs trop lents

Google Instant, pour ceux qui ne connaissent pas cette technologie, est une fonction plutôt intéressante puisqu’elle renvoie une liste de résultats en temps réel et variant selon les lettres saisies par l’utilisateur dans le moteur de recherche. C’est assez sympa et ça permet finalement de gagner pas mal de temps. Plus besoin de lancer une recherche pour se rendre compte qu’on s’est planté (ou qu’on n’a pas été assez précis) dans notre requête. On peut donc la modifier et l’adapter en fonction des informations que l’on cherche et c’est quand même pas mal. Surtout que Google Instant s’exécute à la vitesse de la lumière…

Enfin à condition d’avoir une bécane qui tient la route derrière, cela va de soi. Sur des ordinateurs pas tout récents, c’est carrément différent et on comprend donc pourquoi Google a décidé de modifier le fonctionnement de cette technologie. Désormais, le moteur va donc analyser les performances de votre machine et désactiver ou activer Instant en fonction de ce critère. Et ce à chaque fois que vous l’utiliserez. Genre si vous décidez un beau jour de rajouter un peu de mémoire vive et que les performances de votre ordinateur se trouvent améliorées, Instant sera réactivé comme par magie.

Sachez également que l’internaute aura tout le loisir d’activer ou de désactiver cette fonctionnalité à loisir. Pour se faire, il lui suffira de se rendre dans les préférences de la recherche et il trouvera ainsi une option magique. En revanche, notez pour finir que cette fonctionnalité semble réservée à la version américaine du moteur de recherche, il faudra donc sans doute attendre un peu avant d’en profiter chez nous.

Note : Et en ce qui me concerne, la question que je me pose, c’est de savoir comment Google va pouvoir détecter les performances de nos bécanes. De deux choses l’une, soit le moteur va analyser notre configuration (à notre insu ?), soit il va s’appuyer sur la vitesse de rendu de ses pages dans notre navigateur. Et si vous avez un peu plus d’infos sur le sujet, je suis évidemment preneur.

Via