Clicky

Google Instant va t’afficher ton historique !

Enfin pas complètement… Lorsqu’on utilise Google Suggest, ce qui est chouette, c’est que l’algorithme est également capable d’aller chercher des propositions dans l’historique de recherche de l’utilisateur. C’est drôlement pratique, sauf si on a pour habitude de lancer des requêtes… hum… bizarres. Et bien maintenant, Google Instant va aussi pouvoir faire la même chose mais juste pour trois suggestions et on est trop content !

Le seul truc dommage, c’est que tout le monde ne peut pas encore en profiter. Comme quoi, les inégalités marchent aussi sur le web. Pour le moment, je ne fais pas partie des heureux élus (whaaaaat, it’s impossiiiiiible, i’m a fuuucking bloooogger !) et mon coeur de petite fille psychotique se tord rien qu’à aligner ces quelques mots.

Comme vous pouvez le voir sur la capture qui accompagne si joyeusement cet article, la fonctionnalité ne manque pas de charme. On commence à taper les termes de notre requête et Google Instant va immédiatement nous afficher plusieurs propositions dont trois en provenance direct de notre historique. Bien sûr, on remarquera la présente d’un petit lien « remove » qui vous permettra d’éviter bien des engueulades en virant certaines de vos requêtes les plus personnelles.

Sinon, pour accéder à la navigation privée (qui est finalement l’invention la plus valable de ce siècle, juste devant le vaccin de la grippe H1N1), il faut passer par le menu « outils » de votre navigateur. Sur Chrome, il suffit ainsi de cliquer sur la petite clé à molette trop rigolote et de sélectionner « nouvelle fenêtre de navigation privée ». D’ailleurs, si vous êtes un homme marié (ou vivant en union libre, osef) et que vous ne connaissiez pas cette fonctionnalité, alors cela signifie que vous êtes une personne très chanceuse. Ou alors que votre femme n’en a plus rien à faire de vous et de ces fantasmes qui ne vous ont jamais quitté depuis l’adolescence.

Bon, j’vous laisse, faut que j’aille vider mon historique.

Via

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.