Web

Google I/O : les annonces officielles

C’est hier que le Google I/O a eu lieu. Premier rendez-vous de l’année, et donc l’occasion pour la firme de faire quelques annonces assez intéressantes. Oui, et parmi ces dernières, nous pouvons citer l’arrivée d’un nouveau codec vidéo libre, WebM, ou encore le lancement prochain du Google Web Store, une boutique en ligne qui vous permettra d’essayer et d’acheter des applications pour Google Chrome ou Google Chrome OS.

[youtube mbVVDDu8f9k nolink]

WebM, une alternative au H264

A ce jour, le codec le plus répandu sur le web, c’est le H264. Manque de chance, il n’est pas libre et coûte donc assez cher. Ce qui explique en partie pourquoi Mozilla et Opera lui ont préféré la solution open source Theora.

Google a donc annoncé l’arrivée prochaine d’un tout nouveau codec libre et open source sur le marché. Nommé WebM, il est basé sur VP8 et sur Ogg Vorbis, ce qui en fait un codec à la fois très performant et très stable. Notons d’ailleurs que plusieurs firmes le soutiendront, comme Logitech, Nvidia, Opera, Firefox ou encore Qualcomm et AMD.

Notons d’ailleurs qu’il est possible de tester le WebM sur YouTube.

Google Web Store, une boutique pour Chrome et Chrome OS

Pas de doute, Google Chrome OS se fait de plus en plus proche. En effet, le Google Web Store se présente comme une boutique en ligne qui va vous permettre d’essayer, d’acheter et de télécharger des jeux et des utilitaires pour Google Chrome ou Google Chrome OS. On retrouvera bien évidemment les fameuses extensions de Google Chrome qu’on ne présente plus, ainsi qu’un accès à des magazines numériques en ligne.

Afin de l’imposer auprès du grand public, le Google Web Store sera intégré à Google Chrome sous la forme d’une nouvelle page de démarrage. Il vous suffira donc d’ouvrir un nouvel onglet pour accéder à la boutique en ligne.

Et là encore, sachez qu’il est possible de tester le Google Web Store avec Chromium.

Google Wave désormais public

Dernière annonce et sans doute la moins importante d’entre toutes, Google a annoncé que Google Wave serait désormais accessible sans invitation. Ce qui veut tout simplement dire que tout le monde va pouvoir s’inscrire au service.

Un choix parfaitement attendu dans la mesure où Google Wave n’a pas vraiment décollé. Un peu comme Google Buzz, on peut même dire qu’il a fait long feu et qu’il ne s’est pas imposé chez l’internaute lambda. Un nouvel échec, donc, que Google tente de rattraper en ouvrant son service à tous les internautes.

Précisons par ailleurs que certaines nouveautés ont été annoncées comme le lancement d’une version mobile ou encore le support des fichiers joints. Rien de bien transcendant, donc.

Et pour finir, on précisera que toutes les annonces concernant Google Android 2.2 devraient avoir lieu ce soir.