Clicky

Google laisse tomber Allo, sa messagerie instantanée

Visiblement, les applications intelligentes de Google ne font pas toujours recette. Alors que la firme annonçait en septembre dernier la suspension prochaine de sa messagerie Inbox by Gmail, c’est aujourd’hui un autre service de messagerie intelligent, et instantané cette fois, que la firme a prévu de mettre à mort : Allo. Annoncé au cours de la conférence I/O de Google, au printemps 2016, cette messagerie instantanée avait pour objectif de faire concurrence aux ténors du secteur tels que Messenger ou encore Whatsapp, et pourquoi pas de concurrencer tant bien que mal le très efficace iMessage d’Apple. Deux ans plus tard, Google indique qu’Allo jettera l’éponge à compter de mars 2019, c’est-à-dire en même temps qu’Inbox.

Cette annonce n’a toutefois rien de surprenant, la firme de Mountain View ayant – comme le rappelle The Verge – déjà précisé en avril dernier qu’aucun investissement supplémentaire n’était prévu sur le service. Sa mise à mort étant actée, Allo attend désormais dans le couloir de la mort des applications n’ayant pas rencontré le succès escompté.

Ce fut bref et fort peu intense, après deux petites années sur le marché, Allo, la messagerie intelligente de Google raccroche. Un nouvel aveu d’échec de Google sur le secteur très disputé des messageries instantanées.

En avril, alors qu’un abandon prochain du service était plus que prévisible, Anil Sabharwal (directeur de la communication de Google) déclarait en effet qu’Allo n’avait pas atteint « le niveau d’attraction » espéré par Google. Comprenez qu’en dépit de ses qualités la plateforme n’aura tout simplement pas converti suffisamment d’utilisateurs à sa cause.

Une mise au placard opportune pour Google, qui tient peut-être son ticket gagnant

Reste que du point de vue de Google, notamment aux Etats-Unis, cet aveu d’échec n’est pas pour autant synonyme de débâcle dans son projet de faire concurrence à Apple et iMessage, le service de messagerie de la firme à la pomme, très apprécié par les détenteurs d’iPhone, que Google cherche en vain à égaler sur Android et depuis des années.

Comme le note The Verge, l’arrêt des activités d’Allo en mars prochain coïncide parfaitement avec le déploiement (par Verizon) sur le sol américain du RCS (Rich Communication Services), le successeur tout trouvé au vieillissant SMS. Une nouveauté que Google prendra en charge avec « Chat », la version enrichie de l’actuel Android Messages. En deux mots, le RCS permet de troquer l’expérience – un peu terne en 2018 – des SMS pour un mode de communication nettement plus proche de ce que proposent actuellement les applications de messagerie instantanée passant par une connexion internet. Si vous être intéressé par le RCS, et comment Google compte l’utiliser pour « Chat », n’hésitez pas à parcourir la longue enquête publiée par The Verge à ce propos.

En attendant, précisons que les utilisateurs d’Allo pourront exporter leur historique de conversations pour le sauvegarder avant la suppression du service.

Nathan

Breton (presque) pure souche, Nathan est un nerd mordu d'Histoire avec un grand H et de Rock avec un grand R. Selon lui, en matière de musique, plus c'est vieux... mieux c'est.