LeWeb’12 : Google, le Knowledge Graph arrive (doucement) en France

Jusqu’à présent limité aux pays anglophones, le Knowledge Graph de Google est finalement en train d’arriver chez nous. Mieux, certains internautes peuvent même en profiter dès à présent et nous devrions d’ailleurs tous pouvoir en faire de même dans les jours qui viennent. Oui, et on comprend finalement pourquoi la géant de la recherche a décidé de déplacer ses filtres au dessus de l’affichage des résultats de son moteur. Parce que bon, le Knowledge Graph, il prend quand même pas mal de place, hein, et ça prouve finalement tout l’intérêt que la firme lui porte.

Le Knowledge Graph, pour ceux qui ont passé ces derniers mois dans une yourte mongole et qui ne le connaissent pas, s’impose comme une vraie petite révolution. Alors même que Google s’est toujours contenté de répondre aux questions des internautes en leur renvoyant des listes de sites, le moteur a décidé de changer de stratégie et ainsi donc de leur répondre directement.

Google : le Knowledge Graph arrive (doucement) en France

Comment ? Tout simplement grâce à une nouvelle zone qui viendra se fixer dans la partie de droite de la page et qui contiendra des informations factuelles variant suivant les requêtes des internautes. Si ces derniers décident de faire une recherche sur la Californie, par exemple, ils verront apparaître à cet endroit le nombre d’habitants de l’état, le nom de sa capitale, la densité de sa population et même un court descriptif en provenance directe… d’autres sites.

Car en effet, pour son Knowledge Graph, Google s’appuie finalement sur des centaines de sources compilées, des sources parmi lesquelles on va trouver la Wikipédia mais pas seulement.

Et au final, l’arrivée de cette fonctionnalité en France soulève un certain nombre de questions. Après tout, si les internautes voient s’afficher les réponses à leurs questions directement sur le moteur de recherche, ils n’auront plus forcément besoin d’aller fouiner sur les sites pour les obtenir. Du coup, le Knowledge Graph risque d’avoir un impact sur le trafic d’un bon nombre de sites et autant dire que cela risque de faire beaucoup de bruit, surtout en ce moment, surtout avec la presse qui pointe du doigt Google Actualités.

Là, c’est sûr, ça risque de faire grincer quelques dents…



Frédéric Pereira est l'auteur de cet article

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • Facebook : bientôt le classement des commentaires

    Facebook : bientôt le classement des commentaires

    Facebook est très en forme en ce moment et le géant des réseaux sociaux semble ainsi bien décidé à dépoussiérer son système de commentaires. Après la hiérarchisation des messages laissés par les utilisateurs du service, c’est donc le classement des commentaires qui serait au centre des priorités des ingénieurs de la firme. Ces derniers auraient effectivement élaboré un système de notation permettant de mettre en avant les commentaires les plus pertinents, ou les commentaires les plus populaires. Mieux, cette fonction serait actuellement en cours de test sur quelques pages et vous allez pouvoir en avoir…

  • Test : Galaxy Nexus

    Google Nexus 10 : 16 Go de stockage, sous la barre des 300 $ ?

    Suite à l’annonce officielle de la Nexus 7, de nombreux spéculateurs se sont mis en tête que Google pourrait lancer prochainement une seconde tablette, de 10 pouces cette fois. Une tablette qui a d’ailleurs déjà un nom tout trouvé : la Nexus 10. Et justement, si l’on en croit les gars de MyDrivers, alors cette ardoise serait bel et bien réelle. Mieux, elle pourrait également être déclinée en plusieurs modèles, variant selon l’espace de stockage. Le meilleur reste d’ailleurs à venir puisqu’à les croire, la Nexus 10 16 Go pourrait en outre être commercialisée sous…

  • Twitter : bientôt des suggestions personnalisées ?

    Twitter : bientôt des suggestions personnalisées ?

    Twitter repose essentiellement sur les échanges entre les utilisateurs, c’est un fait. Si vous ne suivez personne, si personne ne vous suit, le service perd évidemment de son intérêt et c’est finalement dans les interactions entre les internautes qu’il révèle tout son potentiel et toute sa fougue. Or justement, afin de favoriser encore un peu plus cette dimension sociale, Twitter est actuellement en train de tester une toute nouvelle fonctionnalité plutôt prometteuse : les suggestions personnalisées. Et si vous vous demandez de quoi il s’agit, et bien vous êtes bien tombés parce qu’on va tout…


  • Articles Populaires -

  • Les Bons Plans -

  • Articles au hasard -