Google : le Project Ara est enfin prêt !

Google aura fait durer le suspens jusqu’au bout. Le géant américain a en effet attendu le dernier jour de la Google I/O 2016 pour évoquer le très attendu Project Ara, avec une très bonne nouvelle à la clé : le produit est fin prêt ! Mieux, le kit pour les développeurs sera même proposé à partir de cet automne et la version pour le grand public sortira pour sa part dès l’année prochaine, en 2017.

Cela ne vous aura sans doute pas échappé mais les smartphones ont une durée de vie de plus en plus courte. A l’heure actuelle, la plupart des gens ne conservent pas leur téléphone plus de un ou de deux ans.

Project Ara : image 1

Le Project Ara aura même droit à des modules capables d’afficher des infos.

Pourquoi ? Tout simplement parce qu’ils veulent des terminaux plus puissants, plus autonomes et capables de prendre de plus belles photos.

Le Project Ara, un smartphone modulaire pour lutter contre l’obsolescence programmée

L’évolution du marché étant ce qu’il est, les smartphones font en effet de véritables bonds en avant à chaque génération et il est du coup difficile de résister à la tentation de changer de terminal, surtout que les opérateurs ne sont pas en reste derrière avec leurs programmes de fidélité et leurs opérations spéciales.

Partant de ce constat, Motorola a commencé à travailler sur un téléphone modulaire capable d’évoluer avec son utilisateur, le Project Ara. L’entreprise n’a cependant pas eu le temps de pousser très loin ses expérimentations car elle a été rachetée quelques mois plus tard par Google avant d’être revendue ensuite à Lenovo.

Oui, mais le géant de la recherche n’a pas vendu tous ses actifs et il a ainsi fait le choix de conserver le téléphone modulaire et les différents brevets associés afin de pouvoir continuer à travailler sur le projet.

Après de nombreuses démos et pas mal d’essais, l’équipe en charge du projet est finalement parvenu à produire un prototype pleinement fonctionnel. Un prototype utilisé comme smartphone principal depuis plusieurs semaines par une trentaine de personnes travaillant pour le laboratoire ATAP soit par un des centres de recherche de la marque.

Comme indiqué un peu plus haut, le Project Ara Developer Edition sera proposé aux développeurs à partir de l’automne. Il embarquera un écran de 5,3 pouces et il viendra se positionner sur le haut de gamme. Et non, Google n’a pas encore communiqué sa fiche technique.

Le kit de développement se positionnera sur le haut de gamme

En dehors de ces fameux modules, il proposera exactement la même chose que tous les smartphones fonctionnant sous Android.

A l’arrière, on retrouvera plusieurs modules amovibles. La structure du téléphone pourra en accueillir six au maximum et ils seront en mesure de faire transiter 11 Go de données par seconde grâce aux connecteurs développés par la marque. Dans les deux sens.

Certains de ces modules pourront être enlevés à chaud mais ce ne sera le cas ni de l’écran, ni du processeur, ni de la batterie ni même des modules nécessaires au fonctionnement du terminal. Là, il faudra obligatoirement éteindre le téléphone pour pouvoir les changer.

Google a fait en sorte de standardiser ces fameux modules afin que d’autres constructeurs puissent en proposer. C’est un choix intéressant et on peut raisonnablement supposer que tous les partenaires habituels de la marque épauleront le projet.

Pour le moment, la firme n’a pas encore communiqué le prix de vente de ce kit mais il risque de coûter assez cher. Maintenant, il faut espérer que le Project Ara ne connaîtra pas le destin tragique des Google Glass.

Si vous voulez en savoir plus, pas de problème, il suffit de vous rendre ici.