Google+ : les applications arrivent dans Hangouts

Elles sont encore en cours de déploiement, tout le monde ne peut pas en profiter pour le moment mais c’est officiel, les applications arrivent dans Hangouts et donc sur Google+ ! C’est une nouvelle importante puisqu’elle va complètement bouleverser la donne. Grâce à ces applications, les Hangouts vont effectivement pouvoir prendre leur envol et écraser du plat de la main toute la concurrence. Et pour cause puisque grâce à elle, les Hangouts vont tout bonnement décupler leurs possibilités. Oh oui, et quelque chose me dit même que ça pourrait bien permettre à Google d’imposer enfin son service face à Twitter et Facebook.

Google+ : les applications arrivent dans Hangouts

Petit à petit, les Hangouts profitent de nouvelles fonctionnalités. Dernièrement, c’est Google Docs qui a fait son entrée dans les vidéo-bulles et ce n’est évidemment que le début puisque Google ne manquera sans doute pas, à terme, d’interconnecter tous ses services. Et afin d’aller encore plus vite et d’ajouter de nouvelles fonctionnalités à son outil, la firme a mis au point une API spécifique à destination de tous les développeurs. Une API grâce à laquelle elle va pouvoir désormais ouvrir une boutique d’applications dédiées à Hangouts et qui va donc nous permettre d’ajouter les fonctionnalités de notre choix à nos vidéo-bullets. Pour le moment, le choix est assez réduit mais on va tout de même trouver une application de poker, une application permettant de dessiner rapidement des diagrammes, des effets spéciaux pour ajouter des moustaches ou des accessoires à notre portrait et ainsi de suite.

L’accès à cette boutique se fera sur la fenêtre de création d’une nouvelle vidéo-bulle. L’utilisateur pourra ainsi explorer la galerie, sélectionner l’application de son choix et démarrer ensuite la conversation. Il lui suffira ensuite de copier le lien pointant vers l’application et de le partager avec les autres utilisateurs pour que ces derniers puissent l’ajouter à leur tour. Notez cependant que les vidéo-bulles souhaitant profiter de ces applications devront se limiter à 10 personnes, ce qui est déjà pas mal.

Au final, donc, il y a de fortes chances que la boutique d’applications de Hangouts suscite l’intérêt des développeurs, des développeurs qui vont pouvoir ajouter de nouvelles fonctionnalités à l’outil, ce qui ne manquera évidemment pas d’augmenter ensuite sa popularité auprès des internautes.

Intéressant, non ?

Via



Frédéric Pereira est l'auteur de cet article

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • Nexus 7 32 Go : une nouvelle apparition sur le web

    Nexus 7 32 Go : une nouvelle apparition sur le web

    A la fin du mois, Apple va donc lever le voile sur son iPad Mini et autant dire que tous les autres constructeurs du marché doivent être actuellement sur le pied de guerre. On pensera notamment à Google et à Amazon qui sont très présents sur le secteur des tablettes tactiles de 7 pouces. Ces derniers n’auront d’autre choix que de repositionner leurs différents produits. Question de logique. Google risque donc de changer pas mal de choses sur sa Nexus 7 et on peut raisonnablement supposer que le géant américain va profiter de l’occasion pour…

  • Face Unlock multi-utilisateurs

    Google dépose le brevet d’un Face Unlock multi-utilisateurs

    On en parlait il y a déjà un certain temps, Android pourrait bientôt être multi-utilisateurs. Aujourd’hui on s’en rapproche encore avec un brevet déposé par Google concernant le déverrouillage d’un appareil grâce à la reconnaissance faciale. On avait évoqué le fait que le déverrouillage par schéma avait toutes les chances d’être déjà prêt mais il n’y a pas que ce type de code qui est disponible sur Android. En effet, si les schémas ou autres codes sont finalement assez faciles à rendre multi-utilisateurs (chacun ayant son propre code), ça devient plus problématique quand on parle…

  • La 3D arrive dans Google Earth iOS, mais uniquement pour iPhone 4S et iPad 2

    La 3D arrive dans Google Earth iOS, mais uniquement pour iPhone 4S et iPad 2

    Comme chacun le sait, iOS 6 marquera une véritable rupture dans la stratégie d’Apple en matière de cartographie. Alors même que la plateforme s’appuyait jusque là sur l’outil développé par Google, Cupertino a finalement décidé de tourner le dos à Big G pour développer sa propre solution, une solution qui sera bien évidemment intégrée à la prochaine version de sa plateforme mobile. Google, de son côté, a annoncé plus tôt dans l’année ne pas vouloir en rester là et c’est ainsi qu’une nouveauté vient tout juste de débarquer dans Google Earth iOS : les vues…


  • Articles Populaires -

  • Les Bons Plans -

  • Articles au hasard -