Google : les employés lèvent un fonds de grève

Un employé de Google a affirmé que les salariés s’étaient engagés à verser plus de 100 000 dollars pour financer un fonds de grève. À l’heure où le géant IT souhaite lancer ses projets controversés en Chine, la société est confrontée à un mécontentement des employés qui font grève après des manifestations de protestation suite aux affaires de harcèlement sexuel dans l’entreprise.

The Intercept a publié un nouveau rapport concernant le plan de la firme de Mountain View de mettre en place un moteur de recherche censuré en Chine. Le rapport détaille également les réponses des dirigeants face aux revendications internes concernant le projet.

Crédits Pixabay

Ce rapport a mentionné les inquiétudes des ingénieurs sur certains sujets. Les experts craignent que le processus de sécurité et de confidentialité ne soit pas respecté.

Google dans l’embarras

Google se retrouve aujourd’hui dans une position délicate.

Les manifestations et grèves des employés ont terni la crédibilité du géant d’internet ces dernières semaines et pas seulement à cause du projet en Chine. Ce qui est sur c’est que les employés du groupe ont de plus en plus d’influence.

Plus tôt ce mois-ci, plus de 20 000 employés ont quitté leurs lieux de travail pour protester contre le harcèlement sexuel mis en lumière à la suite des révélations du New York Times. Le moteur de recherche a accepté une partie des revendications des salariés, mais pas toutes. Cela dit, les employés ont décidé de créer un fonds de grève.

100 000 dollars de fonds de grève

Liz Fong-Jones a déclaré sur Twitter que les employés de Google devraient réfléchir comment ils réagiraient si les dirigeants outrepassaient les recommandations de l’équipe de sécurité et de confidentialité.

Elle a proposé de rassembler en premier lieu 100 000 dollars. En quelques heures à peine, l’équipe a déclaré que la somme a été rassemblée. Selon The Verge, les 19 000 employés actuels et deux anciens employés avaient annoncé une contribution de 115 000 dollars.

Une fois de plus, Google fait face à un problème délicat. Sa décision concernant cette situation sera scrutée mais le groupe va sans doute trouver une solution pour éviter que ce genre de chose ne perdure et ne plombe plus ses objectifs.

Mots-clés google