Clicky

Google livre à présents nos données personnelles aux publicitaires

Suite à un changement effectué en toute discrétion dans les conditions d’utilisation de nos comptes Google, la firme de Mountain View a donné à DoubleClick (son service en charge de la publicité) un accès étendu à nos données personnelles.

Si la méthode est courante, elle laisse toujours un goût amer aux usagers que nous sommes. En effet depuis peu, le service en charge de la régie publicitaire de Google s’est vu réserver un droit d’accès aux données liées aux comptes des utilisateurs du géant californien. Heureusement il existe une parade à cette mise devant le fait accompli, et elle se trouve dans les recoins obscurs de nos paramètres de compte Google.

google-publicite

Google a donné à DoubleClick – sa régie publicitaire – un accès étendu à vos données personnelles.

Inutile de dire que le grand public risque de ne pas apprécier la surprise réservée par Google à ses utilisateurs, d’autant que la méthode est de plus en plus courante chez les firmes de la Silicon Valley. L’opacité des conditions d’utilisation est ainsi régulièrement utilisée comme paravent à de petits arrangements entre amis, qui se trouvent souvent être en la défaveur des usagers.

Quand la publicité s’en prend aux données personnelles

On le sait la revente et / ou l’échange des données personnelles est un des nerfs de la guerre sur le secteur dans lequel Google, et d’autres, naviguent. Malgré tout il n’est jamais agréable d’apprendre que nos données sont utilisées à notre insu.

C’est pourtant ce qu’a découvert une journaliste du site américain Propublica en inspectant une mise à jour des conditions d’utilisation, en date de juin dernier.

On y apprend que Google se passe désormais de notre autorisation pour utiliser nos données personnelles et notre identité à des fins publicitaires. Ainsi, la firme stipule à présent dans ses conditions d’usage que « votre activité sur d’autres sites et dans d’autres applications peut être associée à vos informations personnelles« , le tout « dans le but d’améliorer les services Google et les annonces diffusées par Google« .

En d’autres termes, les services de publicité de la firme de Mountain View peuvent désormais avoir un accès à votre nom, votre age, ou encore vos centres d’intérêts. La récupération de ces informations permet donc d’établir le profil individuel d’un internaute, allouant ainsi aux publicitaires la possibilité de mieux cibler leurs annonces.

La parade de l’utilisateur lambda

Pour protéger nos données du droit de regard offert par Google à DoubleClick, il faudra se rendre dans les « commandes relatives à l’activité » et décocher la case « historique de navigation Chrome ».

Si vous le souhaitez vous pouvez également vous rendre ici, pour supprimer manuellement votre activité sur les différents services du géant américain.

Mots-clés googlepublicité