Clicky

Google Maps a affiché des svastikas par erreur, mais ce n’est pas du tout ce que vous pensez

Google Maps a beau bénéficier de l’expertise d’une des plus grandes entreprises au monde, la solution n’est pas exempte de bug et elle vient de le prouver une nouvelle fois en affichant par erreur des svastikas sur plusieurs hôtels situés au Royaume-Uni et aux États-Unis.

Si l’on en croit les informations en notre possession, alors ce bug serait survenu en fin de semaine dernière. Plus précisément vendredi.

Astuces Google Maps

En ouvrant l’application, plusieurs personnes originaires des États-Unis et du Royaume-Uni auraient constaté la présence de svastikas au niveau d’hôtels de leur région.

Quand des svastikas apparaissent dans Google Maps

Certaines d’entre elles ont contacté des médias locaux. Le HuffPost en fait partie et nos confrères n’ont évidemment pas manqué de relayer l’étrange affaire dans leurs lignes.

Google, de son côté, n’a pas tardé à répondre et l’entreprise a ainsi indiqué que ce bug n’en était pas vraiment un.

Si le régime nazi s’est approprié le svastika et en a fait un symbole de l’oppression, du racisme et de l’antisémitisme, ce dernier n’est pas né avec le Troisième Reich.

En réalité, le svastika est un terme sanskrit et il est apparu pour la toute première fois dans le Ramayana et le Mahabharata, des épopées sanskrites servant de fondement à la mythologie hindoue. Le mot a d’ailleurs un sens bien différent que celui que lui a donné Hitler puisqu’il peut être traduit par l’expression « ce qui porte chance ».

Plus intéressant encore, d’après les anthropologues, le svastika serait l’un des plus anciens symboles de l’humanité et il se ne limiterait d’ailleurs pas à la culture hindoue. En réalité, des symboles similaires ont été retrouvés en Ukraine ou même chez les Grecs et les plus anciens remonteraient à environ 10 000 ans avant J.-C.

Un bug qui n’en est pas vraiment un

Malheureusement, suite à l’horrible massacre perpétré par le régime nazi, le svastika est désormais considéré comme un symbole tabou et c’est précisément ce qui explique pourquoi ce drôle de bug survenu dans Google Maps a été massivement relayé.

Toutefois et comme indiqué un peu plus haut, ce bug n’en est pas réellement un et le symbole du svastika fait ainsi parti des symboles supportés par la recherche de Maps. Un symbole qui permet aux internautes de trouver très facilement les lieux de culte indexés sur la plateforme.

En revanche, ce dernier n’était pas censé s’afficher sur Google Maps et encore moins sur des hôtels. Google a cependant fait savoir qu’un correctif a été déployé. Le bug est donc désormais résolu.

Mots-clés googlegoogle maps

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.