Clicky

Google Maps a immortalisé une drôle de scène en Irlande

Une scène amusante capturée par Google Maps, montrant un chien qui se tient debout, a récemment fait rire des milliers d’internautes. En apercevant un véhicule du service de cartographie en ligne qui parcourait les rues de la ville de Longford, située en Irlande, l’animal a adopté un comportement curieux en se tenant sur ses deux pattes. L’image a récemment été repérée et publiée par l’utilisateur Dubstepater sur Reddit.

Cependant, pour des raisons inconnues, Google Maps a décidé de censurer l’image du chien. Celle-ci a été rendue totalement floue. Selon les rumeurs, ce serait les propriétaires qui auraient demandé à ce que l’image ne soit pas exposée. Il s’agirait ainsi d’un motif d’ordre sentimental, car l’animal serait décédé.

Chien Google Maps

Rappelons que Google Maps permet un zoom à différentes échelles ainsi que des prises de vue fixes montrant les détails de certaines rues (sur Google Street View).

La chose la plus mignonne sur Google Maps

Ce n’est pas la première fois que Google Maps nous fait une telle surprise. En avril dernier, un petit shiba espiègle est devenu une star du web après avoir pourchassé un véhicule de Google Street View qui prenait des photos des rues du district japonais de Kumage. L’animal a ainsi été immortalisé dans les photos de l’application du géant numérique.

Acharné, le petit chien n’a lâché prise qu’à l’arrivée au bout du port. La scène a été partagée sur Twitter par des riverains. Les images ont ensuite inondé la toile. Certains internautes ont affirmé que « c’était la chose la plus mignonne sur Google Maps ».

Un outil pratique et fascinant

Google Maps est un outil pratique et fascinant. En parcourant le monde via le service, de nombreux utilisateurs ont fait des découvertes qui ont parfois été source de controverses. Parmi ces trouvailles, il y a le personnage cubique qui salue de la main en Australie. En fait il s’agit d’un ponton flottant qui fait partie d’un parc de loisirs sur la côte.

On peut également citer l’étrange photo de ce qui sépare l’Antarctique de l’Amérique du Sud. Certains ont fait allusion à des empreintes de météorite pour tenter d’expliquer le phénomène. Il y a aussi le vaisseau spatial du Texas qui n’était en réalité qu’une attraction locale : la maison du Futur, imaginée par l’architecte finlandais Matti Suuronen en 1960.

Chien Google Maps 2