Google Maps a la cote auprès des pirates en ce moment

Google Maps est sans doute un des meilleurs services de cartographie du marché et il rencontre ainsi beaucoup de succès auprès des conducteurs ou même des curieux désireux de visiter – virtuellement – le monde sans avoir besoin de bouger de leur canapé. Oui, et il a l’air de bien marcher aussi chez les pirates depuis quelques temps.

Google Maps est sans doute un des services les plus complets du marché et il propose ainsi d’innombrables fonctions pour répondre aux besoins de tous les utilisateurs.

Google Maps Pirates

Grâce à lui, il est notamment possible de calculer un itinéraire ou même de trouver son chemin dans le métro parisien, le tout sans avoir besoin de décoller le nez de son smartphone.

Google Maps : My Maps rencontre un franc succès chez les pirates

En parallèle, Google propose aussi une fonction très intéressante pensée pour les cartographes amateurs, une fonction intitulée My Maps. Extrêmement complète, elle permet aux internautes de créer leurs propres cartes en l’espace de quelques minutes en utilisant le moteur du service.

Mieux, s’ils le souhaitent, ils ont même la possibilité de rendre leurs créations publiques et de les partager ainsi avec les autres utilisateurs du service… ou carrément le monde entier.

Lorsqu’une carte réalisée avec My Maps est rendue publique, elle est en effet directement indexée par le moteur de recherche de la compagnie et elle est donc susceptible d’apparaître dans les SERP.

Mais voilà, depuis quelques semaines, le service est aussi utilisé pour promouvoir des liens pointant vers des contenus piratés, des contenus comme de la musique, des films ou encore des séries.

Des internautes peu scrupuleux se sont effectivement amusés à créer de fausses cartes personnalisées et à leur donner des noms assez peu conventionnels. Du genre de « Download MON-FILM (2017)[1080p][ChOUperTEam] Online Torrent », le tout avec un lien pointant directement vers certains sites de torrents spécialisés.

Des milliers de fausses cartes indexées par Google

Bien sûr, toutes ces cartes ont été rendues publiques et elles ont donc été indexées pendant sur Google. Le pire reste à venir, car tous les liens indiqués ne pointaient pas nécessairement sur les contenus promis par la carte. En réalité, des personnes mal intentionnées ont aussi utilisé cette technique pour pousser les internautes à télécharger des programmes potentiellement dangereux.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il ne s’agit pas ici d’une simple expérience menée par deux ou trois internautes. Une simple recherche portant sur l’expression « site:google.com/mymaps mp3 » renvoie en effet un peu plus de 48 000 résultats différents.

Ce n’est pas la première fois que des services appartenant à la firme sont détournés de leur utilisation première. Plus tôt dans l’année, nous avons ainsi appris que de nombreux webmestres utilisaient YouTube pour stocker des vidéos pornos piratées et profiter ainsi de l’excellente infrastructure du service. Toutefois, dans ce cas précis, la situation est un peu différente puisque ces fameuses cartes personnalisées apparaissent très clairement dans les SERP du célèbre moteur, ce qui risque évidemment de beaucoup déplaire aux ayants droit.