Google Maps permet de calculer un itinéraire à dos de dragon !

Comme vous le savez très sûrement, Google Maps permet de calculer un itinéraire entre deux points géographique, un itinéraire qui peut se faire en voiture bien sûr, mais aussi à pied ou à vélo. Mais ces moyens de transport ne sont pas toujours suffisamment rapides, d’autant plus qu’à vélo, il faut compter les côtes et le relief que l’on peut d’ailleurs maintenant voir dans la version mobile de Google Maps.

Du coup, plutôt que de se fatiguer à faire du vélo, il serait peut-être plus rapide de chercher un nouveau moyen de transport. Comme un dragon par exemple. C’est bien un dragon. Ça vole, ça va vite, ça s’en fout totalement s’il y a des côtes ou non. En plus, pas de soucis sur la route avec un dragon, personne ne viendra vous chercher des noises.

Google Maps avec un dragon, c'est possible !

Google Maps avec un dragon, c’est possible !

Vous l’aurez compris : on parle ici d’un nouvel easter egg dans Google Maps, un easter egg qui va vous permettre de calculer un itinéraire à dos de dragon. Malheureusement, cet itinéraire ne peut être calculé qu’entre deux endroits, à savoir le Mont Snowdon au Pays de Galle et les collines de Brecon Beacons.

Vous allez donc avoir la joie de découvrir qu’il faut 21 minutes pour rallier ces deux destinations, mais vous ne pourrez donc pas savoir combien de temps ça vous prendrait d’aller faire vos courses à dos de dragon. En même temps vous l’auriez garé où ?

Si le principe est marrant, on regrette finalement un peu que Google ne permette pas de calculer un tel itinéraire entre n’importe quelles destinations, ce qui aurait pu nous donner la distance entre deux villes à vol d’oiseau par exemple. Bon, remarquez, c’est sûr que l’oiseau ferait un peu la gueule face à un dragon.

Via



Jérémy Heleine est l'auteur de cet article

Étudiant en maths, Jérémy est un passionné qui touche un peu à tout, et plus particulièrement au développement web et à l'actualité high-tech qu'il partage avec vous sur Machineo et surtout ici-même.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • Le siège de Hadopi décoré à la sauce Anonymous

    Le siège de Hadopi décoré à la sauce Anonymous

    Oh mais ça alors, quelle surprise ! Durant la nuit, des petits malins se sont lancés dans un projet assez intéressant, à savoir re-décorer l’entrée des bureaux de la Hadopi. Un bâtiment situé dans le 15ème arrondissement de Paris. Le plus amusant, c’est que nos tagueurs nocturnes ont choisi de rester dans l’air du temps en reprenant le logo et la maxime des Anonymous. Oui et croyez bien que le résultat vaut franchement le détour, vous allez d’ailleurs pouvoir découvrir un peu plus bas quelques clichés qui vous permettront sans aucun doute d’apprécier la performance…

  • Une BeMyApp Game Party pour le 24 juillet !

    Une BeMyApp Game Party pour le 24 juillet !

    Les week-end BeMyApp, c’est génial, ça permet de travailler en équipe sur des projets originaux et même de se faire remarquer de certaines firmes, mais des fois, c’est aussi bien de pouvoir se détendre. Surtout en juillet et en août d’ailleurs. C’est justement ce qui a poussé les organisateurs de ces évènements à lancer un autre concept très fun et qui devrait intéresser pas mal d’entre vous : le BeMyApp Game Party. Et cette fois, il n’est pas question de coder pendant 48 heures d’affilée. Non, en réalité, cette fois, vous allez tout simplement devoir…

  • Le Raspberry Pi est disponible à la vente !

    64 Raspberry Pi pour un « Super Ordinateur »

    Comme Kinect à son époque, le Raspberry Pi donne vie à un bon nombre de projets intéressants et insolites. Certains ont cherché à caser le mini ordinateur dans un Canon 5D Mark II, d’autres ont entrepris de réaliser un système de traduction automatique et fonctionnant en temps réel, mais Simon Cox et son fils, eux, ont préféré utiliser 64 Raspberry Pi pour créer un super ordinateur qui en viendra peut-être un jour à prendre le contrôle du monde et à asservir l’humanité toute entière. Bon, ce n’est pas très cool, c’est vrai, mais ce super…


  • Steven

    Ca aurait été très pratique pour trancher lors des débats style « c’est plus court d’aller à Z en partant de X qu’en partant de Y ». Dommage.

  • Steven

    Ca aurait été très pratique pour trancher lors des débats style « c’est plus court d’aller à Z en partant de X qu’en partant de Y ». Dommage.

  • Articles Populaires -

  • Les Bons Plans -

  • Articles au hasard -