Google Maps Engine Lite : créer facilement ses cartes personnalisées

Google Maps est un service particulièrement complet et qui propose depuis longtemps aux internautes de créer leurs propres cartes personnalisées. Toutefois, jusqu’à présent, ces dernières étaient assez difficiles à mettre en place et il était donc préférable d’avoir de solides connaissances avant de se lancer. Cela vient tout juste de changer puisque Google a lancé un tout nouvel éditeur qui s’adresse finalement à tous les publics. Le Maps Engine Lite, c’est son nom, permettra ainsi aux novices de créer leurs propres cartes personnalisées et même de les partager avec le plus grand nombre, le tout en quelques clics et avec des options très intéressantes et que nous allons détailler tout de suite et un peu plus bas dans l’article.

Avant toute chose, il est important de préciser que Maps Engine Lite est actuellement proposé en version bêta. Certains bugs peuvent donc survenir et il est également fort possible que le service s’enrichisse de nouvelles fonctionnalités dans les semaines à venir. Notez cependant que ce dernier est déjà très complet, et il devrait par conséquent intéresser tous les amateurs de cartographie et, plus globalement, tous ceux qui sont parfois amenés à travailler sur des projets de ce type.

Google Maps Engine Lite : l'écran d'accueil

Google Maps Engine Lite vous permettra de créer une nouvelle carte, ou de charger une carte existante.

En arrivant sur Maps Engine Lite, le service proposera directement aux internautes de créer une nouvelle carte ou d’ouvrir une carte existante. Si vous avez déjà créer des ensembles par le passé, vous aurez donc parfaitement la possibilité de récupérer vos différents projets. C’est évidemment une bonne chose. Dans tous les cas, quel que soit l’option choisie, le service vous renverra ensuite vers un éditeur complet, intuitif et qui vous donnera la possibilité de personnaliser votre carte sous toutes les coutures.

Sur le côté gauche de l’écran, vous trouverez ainsi un pavé centralisant la plupart des options liées à votre carte. Ces dernières sont assez nombreuses et voici une liste non exhaustive des éléments que vous pourrez trouver à cet endroit :

  • Deux boutons pour ouvrir une nouvelle carte ou créer un nouveau calque.
  • Une liste de tous les lieux ajoutés à votre carte.
  • Une liste de tous les calques créés par vos soins.
  • Une liste de tous les éléments créés dans vos calques.
  • Une option pour changer la vue de votre carte.

Concernant ce dernier point, sachez que Maps Engine Lite propose, pour le moment, neuf vues différentes, des vues très variées et qui mettront en valeur certains éléments comme le découpage géo-politique des zones ou encore leur réseau routier. Il y en a donc pour tous les goûts.

Maps Engine Lite : tous les outils pour créer la carte qui nous ressemble

A droite de cet encart, on trouvera également un champ de recherche qui vous donnera la possibilité de faire la mise au point sur le pays, la région, le département ou la ville de votre choix. Juste en dessous, nous aurons une nouvelle série de boutons qui vous donnera un accès direct vers les principaux outils du service. En quelques clics, vous pourrez donc annuler la dernière modification, la rétablir, ajouter un repère ou même un itinéraire. Puisqu’on en parle, sachez que tous les repères et que tous les itinéraires pourront être personnalisés à loisir.

Intéressant, mais il y a mieux car si vous aurez la possibilité d’insérer manuellement vos repères et tous les éléments qui composeront votre carte, vous pourrez également vous appuyer sur un ensemble de données en provenance d’une feuille de calcul. Il sera ainsi possible d’importer un fichier XLS ou CSV pour aller plus vite et pour éviter de perdre du temps. L’outil d’import est d’ailleurs bien réalisé et vous serez sans doute très heureux d’apprendre qu’il intègre parfaitement Google Drive.

Complètement sur la droite, nous aurons également un bouton qui nous permettra de partager la carte par email, sur Google+, sur Facebook ou même sur Twitter. Si vous le souhaitez, vous pourrez également inviter des collaborateurs à vous rejoindre pour travailler conjointement sur la même carte.

Au final, nous avons là un outil très complet et qui devrait rendre pas mal de services à certains d’entre vous.

Via



Frédéric Pereira est l'auteur de cet article

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • Google Android : les spécifications du prochain Nexus révélées ?

    Google Android : les spécifications du prochain Nexus révélées ?

    Le dernier Nexus ayant montré le bout de son nez en novembre dernier, il y a de fortes chances que son successeur soit commercialisé avant les fêtes de fin d’année. Formidable, surtout pour ceux qui n’achèteront pas l’iPhone 5. Or justement, ces derniers vont être contents puisque les gars de SamMobile auraient mis la main sur les spécifications techniques du GT-I9260, soit sur les caractéristiques du prochain Google Nexus. Un mobile qui est aussi connu sous le nom de code « Superior » et qui semble finalement se contenter de s’aligner sur le Galaxy Nexus de Samsung……

  • Facebook va bientôt nous permettre de créer des évènements récurrents

    Facebook va bientôt nous permettre de créer des évènements récurrents

    Si vous aviez pris l’habitude d’utiliser Facebook pour communiquer plus facilement sur des évènements organisés autour de votre marque ou de vos produits, alors quelque chose me dit que cette nouvelle fonctionnalité risque de vous être très utile. Le géant des réseaux sociaux est effectivement en train de déployer une mise à jour sur ses serveurs, une mise à jour qui va tout simplement nous permettre de créer des évènements récurrents. Forcément, tout le monde n’en aura pas l’utilité, mais il n’empêche que cette nouveauté devrait faire plaisir à tous nos amis Community Managers. Faut…

  • We Solve For X, quand Google veut sauver le monde

    We Solve For X, quand Google veut sauver le monde

    « Don’t Be Evil ». Cette devise symbolique résume à elle seule l’esprit de Google, ou tout du moins l’image que la firme souhaite renvoyer. La nuance est très importante, d’ailleurs, mais ce n’est pas vraiment le sujet de cet article. Non, ce qu’il faut souligner, c’est que le géant américain travaille sur un tout nouveau projet destiné à aider – ou même à sauver – l’humanité en nous invitant à réfléchir sur les problèmes qui secouent le monde. Rien que ça, c’est même tout un programme. Son nom ? « We Solve For X » ou « Solve For…


  • HugÔ_ô

    Impossible pour moi de les intégrer dans son propre site web à priori…

    Dommage !

  • HugÔ_ô

    ça y’est j’ai trouvé !

    Génial !!

  • Lamachi Hanif

    IMPOSSIBLE D IMPORTER DES CARTES ETRAGERES A GOOGLE MAPS VERS CETTE DERNIERE POUR L AMELIORER

  • Articles Populaires -

  • Les Bons Plans -

  • Articles au hasard -