Google Maps et l’histoire de la forêt en forme de guitare

Google Maps nous offre un tout autre regard sur notre belle planète et le service nous permet ainsi de visiter des endroits où nous ne mettrons sans doute jamais les pieds. Parfois, il arrive que l’on tombe sur des choses insolites et étonnantes et c’est le cas de la forêt en forme de guitare.

Cette étonnante forêt se trouve dans un ranch situé dans la ville de General Levalle et donc dans la province de Cordoba, en Argentine.

La forêt en forme de guitare

La région entière a été confrontée à une catastrophe démographique durant le XVIIIe siècle, une catastrophe provoquée par l’apparition d’épidémies.

General Levalle, une ville calme et sans histoire

General Levalle est une ville plutôt calme. Elle comptait en effet un peu moins de six mille habitants lors du dernier recensement et son économie repose principalement sur la culture et la vente de céréales et de légumineux.

Toutefois, la ville a aussi un autre atout, touristique cette fois. Elle se trouve près du lac San Augustin, un lac très apprécié des étrangers, mais également des Argentins. Nombreux sont en effet à venir sur place pour profiter de son port de plaisance ou de ses clubs d’aviron, de paddle et de planche à voile.

Mais General Levalle est également connu pour son étonnante forêt en forme de guitare.

Située dans un ranch de la ville, cette forêt est visible depuis Google Maps et tous les autres services de cartographie du marché. Si la forêt en elle-même est assez populaire, son histoire est un peu moins connue.

Du moins elle l’était avant que le Wall Street Journal ne publie un article dans ses lignes en 2011.

En réalité, l’origine de cette forêt remonte aux années 70. Pedro Martin Ureta est revenu s’installer dans la région après avoir passé pas mal de temps sur le vieux continent, à bourlinguer et à mener une vie de bohème. L’homme avait vingt-huit ans à l’époque et il est tombé fou amoureux d’une certaine Graciela Yrairoz, une jeune fille de dix-sept ans.

Après lui avoir fait la cour, cette dernière a consenti à l’épouser. Ensemble, le couple a alors acheté un ranch.

Un peu plus tard, en survolant la région à bord d’un avion, Graciela a remarqué un relief ressemblant à un seau de lait. Amusée par la découverte, elle a alors eu l’idée de façonner à son tour un motif dans un champ de sa propriété, un motif ressemblant à une guitare.

Elle aimait en effet beaucoup cet instrument.

Une disparition tragique et une histoire émouvante

À l’époque, Pedro Martin Ureta travaillait beaucoup et il n’a donc pas été très réceptif à l’idée de sa femme. D’après Ezequiel, un des enfants du couple, ce dernier s’était ainsi contenté d’acquiescer vaguement en lui proposant d’en reparler plus tard.

Quelques années ont passé, et Graciela a été frappée par une rupture d’anévrisme cérébral, alors qu’elle attendait le cinquième enfant du couple. Elle n’a pas pu être sauvée. Le bébé non plus.

Pedro Martin Ureta a été terriblement affecté par la perte, mais la mort de sa femme l’a aussi poussé à reconsidérer ses priorités. Il a alors commencé à lire, encore et encore, jusqu’à tomber sur une citation d’un guitariste et écrivain argentin du nom d’Hector Roberto Chavero Araumburo :

« J’ai beaucoup galopé, mais je suis quand même arrivé en retard. »

Les semaines passant, Pedro a repensé à cette fameuse guitare et il a finalement décidé de se conformer aux souhaits de sa femme. L’homme a alors contacté plusieurs paysagistes, mais ces derniers ne lui ont pas donné confiance et ils semblaient ainsi prendre le projet un peu trop à la légère.

Graciela méritait mieux et Pedro a donc entrepris de dessiner lui-même ce motif dans un de ses champs en utilisant des cyprès.

La tâche a été ardue. Le fermier a cependant pu compter sur l’aide de ses enfants et sur celle de ses ouvriers. Les plants n’ont cependant pas tous pris et Pedro a failli à maintes reprises abandonner son projet.

Finalement, il a continué et la forêt a tranquillement pu se développer.

Pedro a refait sa vie dans les années 90. Il a même eu une fille. La forêt a continué à se développer et elle est toujours là, coincée dans ce champ argentin, comme le témoignage vibrant d’une belle histoire amour.

Mots-clés googlegoogle maps