Google Maps permet désormais d’explorer le fond des océans avec Street View

Incroyable, mais vrai… Google Maps vient tout juste d’être mis à jour et le service va désormais nous permettre d’explorer le fond des océans avec Street View. Alors attention, car Big G n’a évidemment pas (encore) modélisé tous les fonds marins, ce serait de toute façon impossible, et la firme s’est ainsi concentrée sur certaines zones comme la grande barrière de corail et d’autres coins très sympathiques. Le tout grâce à un partenariat avec le Catlin Seaview Survey, un organisme scientifique chargé de l’étude des récifs. Et autant vous dire que le résultat vaut vraiment le détour. C’est même très impressionnant, en fait.

Je ne sais pas si vous avez déjà eu l’occasion de faire de la plongée sous-marine, mais c’est vraiment une expérience unique. Evoluer en trois dimensions dans des lieux magnifiques, changeant d’allure à chaque instant de la journée, c’est magnifique. Bon, évidemment, si vous plongez dans la Seine à Melun, ce sera sans doute un poil moins sexy que si vous plongiez en Australie et même en Martinique, mais peu importe parce que vous allez désormais pouvoir prendre le large avec Google Maps et visiter ainsi des fonds marins situés à l’autre bout de la planète.

Google Maps permet désormais d'explorer le fond des océans avec Street View

Certains lieux sont donc accessibles directement dans Google Maps. Des lieux dans lesquels vous croiserez de gentils poissons, quelques tortues marines et même une magnifique raie manta. Le rendu est évidemment superbe et on peut donc se promener tranquillement du côté de l’Australie ou même des Philippines. Passionnant, évidemment.

Pour la petite histoire, il faut tout de même savoir que toutes ces images proviennent de la Catlin Seaview Survey. L’organisme a d’ailleurs mis au point une caméra spéciale, la SVII, pour enregistrer ces différentes scènes. Caméra grâce à laquelle les explorateurs du dimanche et tous les autres curieux pourront visiter ces différents lieux magiques. Si vous avez vous aussi envie de jouer au Commandant Cousteau, c’est très simple puisqu’il vous suffit de suivre l’un des ces liens : la tortue de mer de Heron Island, la raie manta de Lady Eliot Island, la barrière de corail de Wilson Island, les fonds marins de Apo Island, les fonds marins de Oahu à Hawaï, les fonds marins de Maui à Hawaï.

Et croyez-moi, vous ne regretterez pas cette visite.



Via



Frédéric Pereira est l'auteur de cet article

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • Ajouter des moteurs de recherche à Google Chrome

    Ajouter des moteurs de recherche à Google Chrome

    Le truc bien pratique avec Firefox, c’est qu’il est possible de rechercher du contenu sur plusieurs moteurs de recherche différents. Mais pour Google Chrome, ce n’est malheureusement pas le cas. Oh, bien sûr, on peut toujours définir un autre moteur de recherche que celui de Big G en allant fouiner dans les préférences de l’application, mais ce n’est pas vraiment très pratique. Pas du tout même, mais il existe bien heureusement une extension qui va vous permettre de corriger le tir. Son nom ? Search Assistant. Et croyez le ou non mais si vous y…

  • TweetDeck maintenant disponible dans Google Chrome

    TweetDeck maintenant disponible dans Google Chrome

    Il n’y a pas trente-six façons d’accéder à Twitter. On peut passer par un client dédié ou bien se rendre directement sur le portail officiel. C’est bien mais il est possible qu’aucune de ces deux solutions ne vous plaisent. Si tel est le cas, alors ce qui suit risque de vous intéresser puisque TweetDeck vient tout juste de lancer une extension pour Google Chrome. Une extension qui va tout bonnement vous permettre d’intégrer le célèbre client à votre navigateur web et donc de profiter de toutes ses fonctionnalités sans avoir à installer quoi que ce…

  • Google60

    Google60 : Google, dans les années 60

    Google60, c’est un véritable OVNI numérique qui tient plus de l’expérience artistique que du véritable site web. Et pour cause, puisque ce dernier vise tout simplement à imaginer ce qu’aurait pu être Google dans les années 60 et donc à l’époque des Mad Men. Le tout avec des cartes perforées, des bandes magnétiques et un bon vieux clavier qui devrait rendre nostalgique tous les Geeks qui étaient déjà des Geeks dans ces années-là. Oui, et le truc vraiment fun, c’est que Google60 est complètement fonctionnel, ce qui veut aussi dire que vous allez pouvoir l’utiliser…


  • Articles Populaires -

  • Les Bons Plans -

  • Articles au hasard -