Google Maps Navigation maintenant capable d’indiquer le chemin le moins embouteillé

Google Maps Navigation est une solution pratique pour tous ceux qui prennent souvent la route. Plutôt que d’opter pour un GPS dédié, ils peuvent ainsi utiliser leur téléphone portable pour se repérer sur les réseaux autoroutiers du monde entier. Et justement, si vous faites partie de ceux qui l’utilisez souvent, alors vous serez contents d’apprendre que l’application est désormais capable de vous faire prendre le chemin le moins embouteillé. Autant dire que si tu restes souvent bloqué sur l’A6 ou la N104, la nouvelle risque de te faire plaisir.

D’autant plus que cette nouvelle fonctionnalité est disponible aux Etats-Unis, bien sûr, mais également en Europe. Ce qui veut donc dire que l’on devrait pouvoir en profiter chez nous. Notez toutefois que je n’ai pas eu l’occasion de tester la mise à jour de Google Maps Navigation par moi-même, je ne suis donc pas certain que tout fonctionne correctement. Ou même que ça fonctionne tout court.

Pour tenter l’aventure et tester cette nouvelle fonctionnalité, ce n’est pas compliqué, il suffit de vous rendre sur le Market et de mettre à jour l’application. Ensuite, le meilleur reste à venir puisque vous n’aurez pas besoin de faire quoi que ce soit pour profiter de cette nouveauté. Suivant l’itinéraire que vous suivez, Google Maps Navigation analysera le trafic et vous conseillera automatiquement une route moins encombrée. Quoi qu’il arrive, vous pouvez donc vous concentrer sur la route, et uniquement sur la route.

Attention tout-de-même car tout n’est pas parfait. Pour que cela fonctionne, il faut en effet que Google puisse disposer de données sur le trafic en temps réel. Malheureusement pour nous, toutes les zones ne sont pas couvertes à 100 % et nous ne pourrons donc pas tous en profiter. En toute logique, si vous habitez à proximité d’une grande ville, ça devrait passer mais je pense que le mieux est encore de tester l’application par vous-mêmes pour vous en faire une idée.

Et pour finir, on ne manquera pas de rappeler que si la plupart des GPS du marché proposent des fonctions analogues, ces dernières sont rarement gratuites. Dans ce contexte, on ne manquera pas de saluer l’initiative de Google. En espérant, bien sûr, que cela fasse un peu réfléchir les constructeurs spécialisés.



Frédéric Pereira est l'auteur de cet article

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • adSense dans Feedburner, ce sera bientôt fini !

    adSense dans Feedburner, ce sera bientôt fini !

    Cela fait maintenant quelques années qu’il est possible de diffuser des annonces adSense dans les Flux RSS de Feedburner, mais Google vient d’annoncer que cette fonctionnalité allait être supprimée. A partir du 2 octobre prochain, nous n’aurons donc plus la possibilité de monétiser nos Flux RSS en passant par ce service. Plus du tout. Une décision brutale, inattendue et qui pourrait finalement signifier la fin prochaine de Feedburner. Une information qui ne devrait d’ailleurs pas vous surprendre plus que cela puisque cela fait maintenant plusieurs semaines que Big G semble se désintéresser complètement de son…

  • Microsoft soutient OpenStreetMap

    Microsoft soutient OpenStreetMap

    En ce moment, ça bouge beaucoup du côté de la cartographie en ligne. Après Foursquare et Apple, c’est au tour de Microsoft de faire un pied de nez à Google en apportant son soutien, et son argent, à OpenStreetMap, l’une des plus sérieuses alternatives à Google Maps. Désormais, le service de cartographie libre et ouvert va donc profiter d’une manne providentielle qui lui permettra sans doute de s’affirmer encore un peu plus face au géant de la recherche. Autant dire que c’est typiquement le genre de nouvelles dont se passerait volontier Google. Et pour cause…

  • 100 millions d'utilisateurs actifs pour Google+ ?

    100 millions d’utilisateurs actifs pour Google+ ?

    Google+ serait-il enfin en train de trouver ses marques ? Si l’on en croit une lettre adressée par Larry Page à ses investisseurs, alors cela pourrait être le cas. Car en effet, selon lui, le réseau social fraichement débarqué sur le web aurait atteint et même dépassé les 100 millions d’utilisateurs actifs. Un chiffre plutôt éloquent, surtout lorsqu’on sait que Google+ ne comptait « que » 90 millions d’utilisateurs (pas forcément actifs donc) en janvier dernier. Et même s’il est encore loin de Facebook, on peut dire que c’est le genre de nouvelles qui ne manquera sans…


  • Articles Populaires -

  • Les Bons Plans -

  • Articles au hasard -