Clicky

Google met au point une technologie pour détecter les curieux

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est assez désagréable de se sentir observé, d’autant plus qu’on est sur son smartphone. Taper des SMS pour ses proches, entrer un mot de passe sur un site marchand, ou se connecter à son application bancaire, voilà autant d’activités privées que l’on n’a pas vraiment envie de partager avec des inconnus.

C’est donc pour nous « protéger » des petits curieux que deux ingénieurs travaillant pour Google ont mis au point une nouvelle technologie, à la fois simple et étonnante, permettant essentiellement de détecter les personnes qui regardent par-dessus notre épaule. De quoi en dissuader – du moins c’est le but – certain(e)s de céder à l’indiscrétion.

Google vient de mettre au point une nouvelle technologie permettant d’identifier les personnes qui regardent l’écran de votre smartphone quand vous l’utilisez.

La bonne nouvelle, c’est que la techno créée par les deux chercheurs de Google fonctionne uniquement grâce à l’appareil photo de façade. L’immense majorité des smartphones est donc potentiellement compatible avec cette dernière, qui se base sur l’identification des visages d’une part, et le suivi du regard d’autre part. En somme une arme redoutable pour mettre mal à l’aise les personnes qui auraient tendance à loucher un peu trop souvent sur votre écran.

L’efficacité au service de la tranquillité…

Pour qu’on nous lâche les baskets et que l’on puisse vaquer à ses occupations numériques sans être observés, la technologie de Google (qui mérite encore d’être perfectionnée et qui n’est d’ailleurs pas entièrement opérationnelle) fonctionne en arrière-plan et n’apparaît à l’écran qu’en cas de regards indiscrets.

Comme il est possible de le voir sur la vidéo ci-dessous, lorsqu’une personne regarde en direction de notre écran, la caméra de façade se déclenche et affiche alors un effet « vomi arc-en-ciel » au niveau de la personne prise la main dans le pot de confiture, qui saura alors qu’elle s’est fait repérer.

Si l’idée est intéressante, reste maintenant à savoir si ce genre d’alertes ne deviendra pas saoulant pour l’utilisateur à la longue. D’autant que dans un espace confiné avec de nombreuses personnes en présence (les transports en commun typiquement), ces dernières risquent fort d’apparaître à tout bout de champ, et sans raison valable…

Mots-clés google

Share this post

Nathan

Breton (presque) pure souche, Nathan est un nerd mordu d'Histoire avec un grand H et de Rock avec un grand R. Selon lui, en matière de musique, plus c'est vieux... mieux c'est.