Clicky

Google ne fait plus la promotion des sites de torrents

Google a apporté des modifications à la version américaine de son célèbre moteur pour qu’elle cesse de faire la promotion des sites de torrents. D’après le communiqué publié dans la foulée l’entreprise, la fonction ne fonctionnait effectivement pas « comme prévu ». Bel euphémisme.

La semaine dernière, en effectuant de simples et banales recherches, plusieurs internautes américains ont remarqué que le moteur de recherche de l’entreprise avait la fâcheuse tendance à remonter dans un carrousel la liste des sites torrents les plus populaires du marché.

Pirate Inde

Sa présence les a beaucoup surpris, d’autant que Google mène depuis plusieurs années une lutte active contre le piratage.

Google a supprimé le carrousel dédié aux meilleurs sites torrents

En l’espace de quelques années, le géant américain aurait ainsi supprimé un peu plus de deux milliards et demi de pages de son index, des pages diffusant des liens pointant vers des contenus illégaux.

L’affaire a très vite pris de l’ampleur et ce fameux carrousel s’est retrouvé au cœur de l’actualité. Plusieurs médias ont même accusé Google de faire sciemment la promotion des sites de torrents.

Dans les faits, ce n’est évidemment pas le cas. Le moteur de recherche est complètement automatisé et ces carrousels sont ainsi générés par un algorithme en fonction de la pertinence et de la popularité des recherches passées par les internautes.

Ce qui n’enlevait cependant rien au cœur du problème. Le carrousel en question regroupait en effet de nombreux sites pirates, des sites connus de longue date. Comme The Pirate Bay, par exemple, ou même 1337x, Rarbg, Demonoid ou encore l’incontournable IsoHunt.

Même chose pour les sites de streaming

Face à la situation, Google a donc décidé de réagir et la firme a demandé à ses ingénieurs de supprimer ce fameux carrousel des résultats de son moteur de recherche. Ces derniers se sont exécutés et la fonction est désormais inactive sur toutes les requêtes liées aux sites de torrents.

TorrentFreak s’est rendu compte de leur disparition et nos confrères ont contacté dans la foulée le géant américain pour avoir son ressenti.

Google a déclaré avoir mené une enquête portant sur ce problème et déterminé que le carrousel ne fonctionnait pas de la manière prévue. L’entreprise a donc décidé de le supprimer. Fin de l’histoire.

Toutefois, si vous avez lu mon article précédent sur le sujet, alors vous savez que le problème ne se limitait pas aux sites de torrents. En réalité, les sites de streaming étaient aussi concernés et le carrousel dédié aux plateformes légales comprenait plusieurs liens pointant vers des portails diffusant des contenus protégés par des droits d’auteur.

Cette fois, le carrousel associé n’a pas été supprimé… mais il n’affiche plus aucun site illégal.

Mots-clés googletorrentsweb