Clicky

Google ne soutient plus Android 4.0 Ice Cream Sandwich

Après 7 ans de bons et loyaux services, l’heure de la mise à mort a sonné pour Android 4.0 Ice Cream Sandwich. Dans un billet de blog repéré par 9to5Google, la firme de Mountain View indique que les services Google Play ne soutiennent désormais plus que les interfaces de programmation de niveau 16 minimum, laissant ainsi les API de niveaux 14 et 15 de côté. Concrètement, cela signifie que les utilisateurs de terminaux fonctionnant toujours grâce à Android 4.0 (moins de 1% des appareils en circulation précise Google dans son communiqué), ne pourront plus profiter de mises à jour de sécurité pour leurs applications.

Cette nouvelle, très peu surprenante, intervient dans le cadre de la mise au rebut des versions d’Android les plus anciennes et – fatalement – les moins utilisées. Dans le cas présent, le Play Store ne procédera plus à la mise à jour des Play Services au-delà de la version 14.7.99, note 9to5Google.

C’est acté, Android 4.0 Ice Cream Sandwich, n’est désormais plus soutenu par Google. Les mises à jour de sécurité – notamment – ne seront donc plus dispensées sur cette version de l’OS.

Il s’agit aussi pour Google de faire un appel du pied aux développeurs pour qu’il fassent migrer leurs applications et services vers un API un peu plus récent, de niveau 16 minimum. Ce niveau correspond dans les faits à Android 4.1 / 4.3 Jelly Bean, qui prenait la relève d’Android 4.0 Ice Cream Sandwich sur le marché au début de l’été 2012.

Android 4.0 Ice Cream Sandwich utilisé sur 0,3% des appareils Android à travers le globe

Sur les 2 milliards d’appareils Android utilisés mensuellement à travers la planète, près d’un tiers fonctionnent grâce à Android 7.0 et 7.1 Nougat (28.2%), tandis qu’Android 6.0 Marshmallow et 8.0 / 8.1 Oreo se partagent l’autre moitié du camembert avec respectivement 21.3% et 21.5% de parts de marché au 26 octobre dernier. Pendant que ces trois versions de l’OS mobile de la firme dominent, les anciennes moutures d’Android déclinent fort logiquement dans les sondages. Android Lollipop (5.0 et 5.1) tombe ainsi à « seulement » 17.9% de parts, tandis que KitKat (4.3) se stabilise à 7.6% et que Jelly Bean (toutes moutures confondues) stagne à tout juste 3%.

Les versions d’Android les plus anciennes toujours comptabilités par Google ne dépassent pas les 0,3% dans le cas d’Android 4.0 Ice Cream Sandwich et 0.2% pour Android Gingerbread, dont le lancement remonte maintenant à l’hiver 2010. Notons qu’Android 9.0 Pie, sorti courant octobre, n’est pas encore pris en considération dans les derniers chiffres publiés par Google. Dans un premier temps, il ne devrait de toute façon pas représenter plus de quelques pour cent.

Mots-clés androidgoogle