Google Panda est lancé en France et en Europe !

Amis webmasters, amis blogueurs, vous pouvez (enfin) commencer à trembler. Pourquoi ? Tout simplement parce que Google vient tout juste d’annoncer sur son blog français l’arrivée dans l’hexagone et en Europe de la mise à jour de son algorithme. Une mise à jour que nous connaissons sous le nom de… *roulements de tambours*… Google Panda ! On l’attendait plutôt vers la fin du mois mais le géant de la recherche semble avoir pris un peu d’avance et ce n’est pas plus mal puisque nous allons enfin savoir à quelle sauce nous allons être mangés…

Google Panda est lancé en France et en Europe !

A la base, l’objectif de Panda consiste simplement à lutter contre ce que l’on appelle les « fermes de contenu ». Si certains d’entre vous ne sont pas familiers de ce genre de choses, il faut simplement savoir qu’une ferme de contenu est un site web dont le seul objectif est de générer du trafic. Pourquoi ? Tout simplement pour engranger le maximum de revenus possible. Et pour parvenir à ses fins, il devra bien évidemment proposer un énorme volume de contenu. Du contenu qui pourra être généré automatiquement à l’aide de scripts spécifiques ou bien qui proviendra carrément d’autres sites (tout en le modifiant dans la foulée histoire de ne pas sombrer dans le « duplicate content »).

Pour lutter contre ces sites et pour améliorer la qualité de son index, Google procède régulièrement à des mises à jour de son algorithme. Mais attention, qu’on ne s’y trompe pas, Panda n’est pas qu’une simple mise à jour de plus. Non, car ce dernier apporte en réalité un bon nombre de changements majeurs, des changements qui peuvent avoir des conséquences très négatives sur les sites ne respectant pas les règles établies par Google. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ces dernières n’ont pas beaucoup changé depuis les autres mises à jour. Il est toujours question de sanctionner les sites qui proposent une faible qualité de contenu et de mettre en avant ceux qui peuvent apporter quelque chose aux internautes. Non, en réalité, ce qui change, c’est plutôt l’impact que vont avoir ces règles sur nos sites et sur nos blogs. Panda est nettement plus sévère que les mises à jour qui l’ont précédé puisqu’il va prendre en compte toutes les pages d’un site pour déterminer son positionnement. Concrètement, si votre site comprend des pages estimées comme pauvres par Google, alors il sera pénalisé dans sa globalité. Ce qui se traduira bien évidemment par une forte baisse de son trafic.

Après avoir été déployée aux Etats-Unis et en Angleterre, de nombreux sites ont ainsi été pénalisés sans que l’on ne sache pourquoi. C’est le cas de TechRadar qui a perdu près de 57,41 % de son trafic, on encore Pocket-Lint qui a touché le fond avec une chute de plus de 98 %. Même chose d’ailleurs pour les services qui s’appuient sur leurs visiteurs pour construire leur contenu. Killerstartups (un spécialiste des services « Web 2.0″) a ainsi perdu plus de 98 % de son trafic. Même chose d’ailleurs pour Wikio UK dont les pertes se sont situées aux alentours des 90 %. Depuis, Google a procédé à quelques ajustements et certains de ces sites ont vu leur trafic reprendre de l’ampleur, mais Panda a tout de même valu quelques sueurs froides à un bon nombre de webmestres et de blogueurs.

Néanmoins, en France et en Europe, nous devrions être moins touchés puisque seules 6 à 9 % des requêtes seront réellement impactées. Quoi qu’il en soit, si vous craignez pour votre site et que vous souhaitez prendre les devants, sachez que vous pourrez trouver dans cet article quelques conseils à appliquer pour limiter les dégâts et protéger vos pages.

Crédits Photo

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.