Google+ permet maintenant de chatter avec nos cercles

Et hop, encore une petite nouveauté sur Google+. Comme vous le savez sans doute déjà si vous fréquentez le réseau social de Google, ce dernier intègre depuis ses débuts Google Talk, la solution de messagerie instantanée de la firme. Formidable mais jusqu’à présent, cette fonction ne permettait de tailler le bout de gras qu’avec ses contacts Gmail. Depuis quelques heures, ce n’est plus le cas puisque la firme vient tout juste de déployer une mise à jour qui va nous permettre de discuter en direct avec n’importe quelle personne qui figure dans nos cercles et qui nous a ajouté aux siens. Ce n’est pas non plus la révolution mais faut avouer que ça peut être très pratique.

Google+ permet maintenant de chatter avec nos cercles

Forcément, puisqu’avant cette mise à jour, il fallait impérativement connaître l’adresse mail d’une personne pour lui parler. Et on le sait bien, depuis l’avènement du Dieu Spam, les internautes hésitent souvent à donner leur mail. Remarquez, on les comprend, hein, parce qu’il suffit de pas grand chose pour se retrouver bien dans la merde. Et lorsque le spam s’abat sur notre boite, la seule solution vraiment viable consiste souvent à changer d’adresse. Pas très pratique, surtout pour ceux qui centralisent toute leur vie numérique sur leur boite.

Mais voilà, désormais, tout ceci est derrière nous et on est bien content. Ce qu’il faut aussi souligner, c’est que cette amélioration ne concerne pas uniquement Google+ En réalité, ce n’est pas Google Talk qui a été intégré à Google+ mais plutôt Google+ qui a été intégré à Google Talk. Ce qui veut donc dire que nous pourrons discuter avec nos cercles de n’importe quel service de la firme et les retrouver ainsi dans Gmail, dans iGoogle ou encore dans Orkut.

Et si la liste de vos contacts fait grise mine, sachez que c’est parfaitement normal puisqu’elle ne fait apparaître que les dernières personnes avec qui nous avons échangé. Toutefois, pour trouver vos autres amis virtuels, ce n’est pas compliqué, il suffit d’utiliser le champ de recherche. Ah et tout est expliqué à cette adresse.