Quand Google renvoie du porno avec des requêtes mathématiques

C’est une sorte d’axiome, un principe de base bien connu sur le web : beaucoup de sites sur Internet sont en réalité des sites pornographiques et, avec un moteur de recherche basique, il n’est pas compliqué de tomber sur des liens pointant vers ce genre de sites, qu’on l’ait voulu ou non. Aujourd’hui, cependant, les plus importants moteurs de recherche intègrent des outils pour éviter ce problème, à la manière du fameux SafeSearch de Google qui permet de filtrer les résultats et d’éviter les liens pornos. Mais même le géant de la recherche n’est pas à l’abri des bugs et si on entend souvent des excuses du style « je recherchais des informations sur la prochaine version de Pokémon qui sera la version X et j’ai trouvé du porno je comprends pas je suis choqué à vie je veux me retirer les yeux mais j’ai perdu ma cuillère« , il est des bugs qui sont un peu plus surprenants.

Vous l’aurez compris, c’est un de ces bugs qui nous intéresse ici, un bug qui concerne des requêtes contradictoires qui ne devraient retourner absolument aucun résultat… et pourtant !

Google fait du porno avec des maths

Ce bug a été découvert totalement par hasard et peut être testé par n’importe qui. L’exemple montré est une simple requête : « -4^(1/4)« . Google, gentiment, nous retourne le résultat de ce calcul simple (arrondi bien sûr) et, en-dessous, affiche une liste de liens pointant vers des sites pornographiques.

Surprenant, surtout quand on sait qu’il s’agit bel et bien d’un bug réel, expliqué par Jeremy Hoffman, un ingénieur de Google. Selon lui, donc, la requête « -4^(1/4) » est interprétée comme « -4 « 1 4″« , autrement dit on recherche les pages contenant un 1 suivi d’un 4 et ne contenant pas de 4, une requête qui, comme vous vous en doutez, est en théorie impossible à satisfaire. Mais impossible n’est pas porno et ces gentilles petites pages s’insinuent partout.

Le bug peut être reproduit avec d’autres requêtes contradictoires de ce type : un terme exclu et ce même terme exclu que l’on souhaite voir suivi d’un autre mot (ou suivre un autre mot). À noter qu’il est nécessaire de désactiver SafeSearch pour pouvoir « profiter » de ce bug et qu’il est beaucoup plus présent sur la version anglophone du moteur de recherche : après quelques tests sur la version française, on peut voir que si certaines requêtes contradictoires retournent bien du contenu porno, ce n’est pas le cas de toutes. Quoiqu’il en soit, que les liens retournés soit du porno ou non, ils ne devraient, de façon évidente, pas se trouver là…

Via



Jérémy Heleine est l'auteur de cet article

Étudiant en maths, Jérémy est un passionné qui touche un peu à tout, et plus particulièrement au développement web et à l'actualité high-tech qu'il partage avec vous sur Machineo et surtout ici-même.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • Supprimer tous les messages reçus sur Facebook en un clic

    Supprimer tous les messages reçus sur Facebook en un clic

    Au fil des années, l’interface de Facebook a subit d’importants changements mais elle reste malheureusement toujours aussi lourdingue à utiliser. Et tout ça, c’est bien évidemment de la faute de toutes ces petites erreurs ergonomiques flagrantes et qui vous font perdre un temps précieux. Comme le fait de devoir ouvrir chaque message reçu pour pouvoir les supprimer, par exemple. Oui, mais il existe quand même des outils qui peuvent nous simplifier grandement la vie. Des outils comme Facebook Fast Delete Messages, une extension pour Google Chrome qui va nous permettre de supprimer tous les messages…

  • Un iPad 2 tombe de l'espace sans se casser

    Un iPad 2 tombe de l’espace sans se casser

    Nous vivons dans un monde très bizarre les amis. Vraiment très bizarre. Alors même qu’un jeune chinois de 17 ans a été jusqu’à vendre l’un de ses reins pour acheter un iPhone 4S et un iPad 2, on trouve des gens capables d’acheter ce genre de produits rien que pour les détruire ou, mieux, rien que pour tester leur résistance au choc. Et justement, un accessoiriste particulièrement confiant en sa coque pour iPad, G-Form pour ne pas le citer, a été jusqu’à propulser la fameuse tablette tactile pommée dans l’espace pour qu’elle tombe de 100.000…

  • Chrome OS, quand Google se lance dans les systèmes d'exploitation

    Google : vers une meilleure compréhension du langage naturel

    Google a énormément évolué ces dernières années et le célèbre moteur de recherche n’a sans doute pas fini de nous surprendre. Après une série de mises à jour portant sur la pertinence de ses résultats ou sur leur affichage, le bougre semble maintenant s’intéresser à la manière dont nous interagissons avec lui. Ce sont donc nos requêtes qui sont désormais au centre de ses préoccupations et Google vient justement d’annoncer quelques améliorations allant dans ce sens, des améliorations qui permettent à son algorithme de mieux comprendre et de mieux interpréter le langage naturel… A l’heure…


  • Vic

    Il l’a fait!

    • http://www.tassedecafe.org/ Jérémy

      Il le fallait.