Web

Google publie un guide du web… tout en HTML 5

Tout le monde utilise le web. Toi aussi, Kevin. Mais plus le temps passe et plus rares sont ceux capables d’expliquer ce qu’est réellement la toile. Par conséquent, on peut parfaitement supposer qu’il viendra un jour où plus personne ne se souviendra des débuts de cette formidable technologie. Et pour cause, puisque Internet sera devenu… Google. Ne ris pas, Kevin, l’heure est grave, très grave même. Et si tu ne me crois pas, jette donc un oeil à ce guide publié par la firme.

L’objectif de ce guide est assez clair, il s’agit de nous expliquer en 20 points ce qu’est le web. Le tout en s’intéressant à des trucs super variés comme les navigateurs, les cookies, le HTML 5 ou les sextapes de Paris Hilton. Ah non, ce dernier point n’a malheureusement pas pu être confirmé par notre fine équipe (constituée de moi, de mes personnalités multiples et des quelques rédacteurs ukrainiens que j’ai attachés dans ma cave).

Techniquement, le guide est assez bien foutu. C’est fluide, soigné, sympa et on se prend plein de chouettes effets JavaScript dans la tronche. Si un de vos clients vous prend la tête pour que vous lui fassiez un site en Flash et que vous voulez lui montrer que le HTML 5 peut parfaitement faire l’affaire, il suffit de lui balancer l’URL de ce guide dans la tête. Heaaaaaad Shoooooot ! Après, il vous fera tout ce que vous voulez.

Le contenu, en revanche, est un poil plus succinct. On aborde plusieurs notions techniques, c’est vrai, mais sans ancrer le web dans notre histoire. De mon point de vue, c’est une erreur grossière. Extraire un évènement de son contexte, c’est prendre le risque de se priver de son sens. Internet est avant tout né d’un besoin de communiquer plus efficacement, certes, mais aussi de la peur d’une attaque nucléaire en provenance de l’union soviétique.

Et pour le reste, c’est toujours un peu pareil. On vulgarise au maximum, on met en avant les services de la firme et on fait un peu d’humour pour faire passer la pilule. J’suis sans doute un peu trop dur, c’est vrai, parce que ce guide n’est pas spécialement mauvais, mais, de mon point de vue, il ne va vraiment pas assez loin. Autant aller consulter la Wikipédia, ce sera plus constructif.

Merci à Cyril pour l’info !

Mots-clés googleguideweb