Google rachète l’application World Lens pour améliorer Translate

Google cherche constamment à améliorer ses différents services et applications et, dans ce cadre, le géant de la recherche a racheté Quest Visual, l’entreprise derrière l’application World Lens disponible sur iOS et Android depuis un bon petit moment déjà puisqu’elle est apparue en 2010. Et autant dire que cette dernière acquisition devrait considérablement aider les utilisateurs de Google Translate.

Vous n’avez peut-être pas forcément déjà entendu parler de l’application World Lens qui était jusque-là payante. Cependant, ses créateurs ont décidé de la rendre gratuite pour fêter le rachat par Google, ce qui permet ainsi à quiconque de l’essayer, ce que vous pouvez vous-même faire, que ce soit avec la version Android ou iOS de l’application. Profitez-en d’ailleurs, puisqu’elle pourrait bien à terme disparaître, Google souhaitant tout naturellement intégrer la puissance de World Lens dans Translate.

World Lens, le dernier rachat de Google

Et justement, qu’a donc cette application de si exceptionnel pour attirer l’attention de Google ? En réalité, il suffit d’essayer l’application pour s’en rendre compte. World Lens, vous l’aurez compris, est une application de traduction un peu particulière.

World Lens utilise la caméra de votre terminal mobile pour chercher du texte à traduire tout autour de vous. Un exemple ? Vous voyagez dans un pays étranger et voyez un panneau dont vous aimeriez bien comprendre l’indication. Vous sortez alors votre smartphone et visez le panneau en question via l’application World Lens qui détectera automatiquement le texte et le traduira, tout seul, comme un grand.

Le truc cool, c’est que la traduction n’apparaîtra pas dans une petite zone de texte quelconque, quelque part dans l’application. Non, ça aurait été trop simple. En fait, l’application va réécrire par-dessus le texte original : vous verrez ainsi le résultat de traduction dans son contexte.

C’est donc un joli coup pour Google qui n’a pas dévoilé le montant de l’acquisition. On attend avec impatience l’intégration de ces fonctionnalités dans Google Translate qui dispose d’une base de langues beaucoup plus importante, d’autant plus que World Lens est aussi disponible sur les Google Glass.

Via