Google donne (enfin) les raisons de l’abandon de Reader

C’était il y presque 3 mois, à la mi-mars, la nouvelle est tombée d’un coup, froide et cruelle : Google Reader fermera définitivement ses portes, laissant tous ses utilisateurs dans le plus grand désarroi. Bien sûr, les remplaçants ne sont pas présents en petit nombre mais Reader faisait quand même autorité dans le domaine, avec une interface sobre, sans fioritures, permettant une utilisation rapide et efficace. Le problème avec cette annonce, c’est qu’elle n’a jamais été accompagnée d’explications. Bien sûr, généralement, Google ferme un service lorsque ses utilisateurs ne sont plus très nombreux, mais la mobilisation qui a suivi le ménage de printemps de Google montre bien que le nombre d’utilisateurs de Reader restait très important.

Alors pourquoi ? Aujourd’hui, la réponse est là, nous venant directement de Richard Gringas, directeur des produits sociaux et de news de Google. Une réponse qui, même si elle donne un certain point de vue sur la question, n’est pas si convaincante que ça…

Google Reader

Selon notre homme, donc, c’est notre façon de lire les nouvelles qui a changé, avec l’avènement des réseaux sociaux et de Twitter en particulier : l’information est maintenant constante, en mouvement permanent, et beaucoup de personnes se sont en effet tournées vers d’autres types de services permettant une expérience différente de celle offerte par les agrégateurs de flux RSS. Pour Google, donc, utiliser un agrégateur de flux, c’est attendre l’information de façon passive, trop passive à leur goût. Et c’est ce qui motive des projets comme Google Now qui nous donnent « la bonne information, au bon moment« .

Je ne sais pas vous, mais personnellement, j’ai peine à croire que l’on puisse trouver cela convaincant. Bien sûr, Google Now est pratique, mais pour qu’il devine quelle information il nous faut, il faut d’abord rechercher quelque chose en rapport avec elle : qu’en est-il de l’utilisateur cherchant à suivre les nouvelles en général ou sur un thème particulier ? Selon Google, donc, il ne resterait que les réseaux sociaux. En soi, ce n’est pas si bête que ça, bien sûr : les sites et blogs que l’on suit peuvent être retrouvés sur au moins un réseau social. Seulement voila, ce n’est pas la chose la plus pratique du monde et, personnellement, je pense qu’aucun outil à l’heure actuelle ne peut concurrencer les agrégateurs de flux.

Via



Jérémy Heleine est l'auteur de cet article

Étudiant en maths, Jérémy est un passionné qui touche un peu à tout, et plus particulièrement au développement web et à l'actualité high-tech qu'il partage avec vous sur Machineo et surtout ici-même.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • Sunday Coffee #28 : Ubuntu, Android, Ubuntu for Android !

    Sunday Coffee #36 : Google Drive, Zerg Rush, Cubby et Diablo 3

    Ah mais quelle semaine, les amis, mais quelle semaine ! Non, vraiment, l’actualité high tech a été passionnante ces derniers jours. On pensera bien évidemment à l’open bêta de Diablo 3 (vivement le 15 mai), au lancement de Google Drive, à Cubby le vilain concurrent de ce dernier mais aussi au Zerg Rush, le nouvel « easter egg » de Google Search. Bref, comme dirait l’autre, nous en avons eu pour notre argent et si vous avez peur d’être passé à côté du sujet de la semaine, si vous avez envie de prendre du recul sur les…

  • Activer Facebook Find Friends Nearby

    Activer Facebook Find Friends Nearby

    Le Find Friends Nearby de Facebook risque de faire couler beaucoup d’encre aujourd’hui et nul doute que les détracteurs du célèbre réseau social verront là une nouvelle raison de le pointer du doigt. Car en effet, c’est durant le week-end et en toute discrétion que l’Book a lancé une nouvelle fonctionnalité visant tout simplement à vous permettre de trouver les utilisateurs les plus proches de votre position. Typiquement le genre de truc qui risque d’intéresser tous les pervers qui passent leurs journées à pister les plus jolies utilisatrices du service. Alors rassurez-vous quand même parce…

  • Google Android 4.2 : la liste des nouveautés

    Google Android 4.2 : la liste des nouveautés

    Google nous a plutôt gâté ce soir avec pas moins de trois nouveaux terminaux (le LG Nexus, les nouvelles Nexus 7 et la Nexus 10) mais la firme ne s’est pas arrêtée là puisqu’elle a également pris l’initiative de lever le voile sur la version 4.2 de sa plateforme mobile, et donc d’Android. Une version qui s’impose plus comme une mise à jour de Jelly Bean mais qui apporte tout-de-même quelques fonctionnalités intéressantes et qui devraient ravir tous ceux qui vouent désormais un véritable culte au gentil robot vert. Et si vous voulez en savoir…


  • Jamil Leclaire

    Personnellement l’avantage de flux est que l’on peut suivre un blog sans forcément devoir aller dessus sans arrêt pour connaître les news.

    Dans peu de temps on peut aussi se dire que les Pages (présente dans tous les réseaux sociaux) peuvent ressembler les bon vieux blogs.

    • http://www.tassedecafe.org/ Jérémy

      Exactement, les flux RSS représentent un gain de temps que les réseaux sociaux n’égalent pas (pas encore du moins).

    • http://www.fredzone.org Fred

      Je suis d’accord avec toi mais j’espère franchement que les pages ne viendront pas se substituer aux blogs, ce serait quand même dommage que ces derniers disparaissent hein :s

      • Jamil Leclaire

        Non je ne disais pas ça dans le sens que je voulais que ça arrive mais dans le sens que si l’on prend l’argument de Google, on pourrait aller à cette extrême là de dire que les pages sur réseaux sociaux se substituent aux blogs

  • bibousiq

    Si c’est là la seule explication donnée, elle ne me convainc pas des masses non plus…

    • http://www.fredzone.org Fred

      Mouais, je crois qu’on en est tous au même point.

      • bibousiq

        Ça me rassure…ou pas ;)

  • Yanosh94

    Pourquoi avoir crée Google Flux alors si ils veulent qu’on passe par les reseaux sociaux

  • Articles Populaires -

  • Les Bons Plans -

  • Articles au hasard -