Clicky

Google réagit face aux accusations de fraude lancées par Campaign for Accountability

L’organisme à but non lucratif Campaign for Accountability a publié un rapport à charge contre Google. L’accusation se rapporte au fait que ce dernier appuierait des études universitaires axées sur des thèmes liés directement à ses activités en procurant des fonds. Cela dans l’objectif précis de protéger ses intérêts. Le géant de Mountain View se défend des accusations avancées par l’organisme américain et lui reproche à son tour de représenter les intérêts d’Oracle, son concurrent direct.

Dans le cadre de son enquête, Campaign for Accountability (CfA) s’est penché sur plus de 329 recherches universitaires proclamées entre les années 2005 et 2017. Selon les informations recueillies,  113 études auraient été subventionnées par Google contre 216 qui n’ont pas voulu fournir des détails précis sur cette information, mais qui auraient surement été financées directement ou indirectement par la marque.

google-fisc

Le rapport affirme que Google a mis en jeu plusieurs millions de dollars afin de tirer profit des résultats des recherches menées sur des sujets liés à ses activités notamment la neutralité du net, brevets, anticoncurrence, vie privée et politique entre autres.

Des accusations embarrassantes pour Google

Campaign for Accountability dénote dans son rapport que Google tente de trancher les conflits d’intérêt et autres manigances au sein des entreprises ou des  partis au pouvoir. Le responsable de CfA, Daniel Stevens point du doigt le géant et affirme que « Google utilise son immense richesse et son pouvoir pour tenter d’influencer les législateurs à tout niveau. »

L’organisme a tenu à souligner que Google a particulièrement eu recours à cette pratique au moment où il a fait l’objet d’une importante pression extérieure. À ce propos, son porte-parole indique que :

« En 2011, la firme a par exemple décidé de subventionner un nombre impressionnant de recherches universitaires portées sur le droit de la concurrence. C’est au cours de cette période que ses pratiques ont été suivies de près par les autorités américaines de l’anticoncurrence. »

Google dément les accusations

Face à ces accusations, le géant de Mountain View précise que le rapport publié par Campaign for Accountability est accablant.

Par ailleurs, il accuse Campaign for Accountability de travailler pour le compte d’Oracle, son rival en faisant référence aux financements que l’organisme a attribués à celui-ci en 2010 et en 2016.

Le responsable de la politique publique de Google, Leslie Miller a expliqué que « Le rapport publié par CfA concernant notre financement de la recherche universitaire est fourbe. Il énumère par exemple des études qui ont été financées par une organisation à laquelle nous appartenons ou avons déjà fait un don comme la CCIA. »

Mots-clés google

Share this post

Andy

Rédacteur web passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !