Clicky

Google : les finalistes du Lunar XPrize ont trois mois de plus pour aller sur la Lune

Google a lancé en 2007 une compétition afin de réaliser la première expédition privée sur la Lune. Le concours devait normalement prendre fin en 2012, mais il a été reporté de nombreuses fois. L’échéance était dernièrement fixée à la fin de cette année, mais la firme a pris la décision de procéder à un nouveau report. La nouvelle deadline est donc désormais fixée au 31 mars 2018. Les équipes et appareils en lice pour cette compétition sont Space Il, Moon Express, Synergy Moon, Teamindus et Hakuto.

Comme indiqué plus haut, ce n’est pas la première fois que le Lunar XPrize est reporté. En réalité, depuis son lancement, le concours a subi très exactement trois reports différents.

JAXA Lune

Au lancement du concours, on comptait vingt-neuf participants. Aujourd’hui, seuls cinq d’entre eux sont encore dans la course pour remporter le Google Lunar X Prize.

Le Lunar XPrize prend encore du retard

Parmi ces cinq finalistes, on compte notamment SpaceIl, une entreprise implantée en Israël, TeamIndus, une ONG située en Inde, Moon Express, une institution représentant les États-Unis, Hakuto, une autre institution représentant le Japon et, pour finir, une association internationale connue sous le nom de Synergie Moon.

Ces finalistes ont tous construit leur propre rover et ils disposent désormais d’un laps de temps supplémentaire de sept mois avant de mener leurs différents tests et de peaufiner leurs projets.

Les règles du concours ne changent pas en revanche et les participants ont donc pour mission d’envoyer un rover à destination de notre satellite et de le faire atterrir à sa surface. Ensuite, ils devront faire parcourir à leur robot une distance minimale de cinq cents mètres et envoyer des données en direction de la Terre.

Rajout de prix supplémentaires

Compte tenu de la difficulté de l’épreuve, Google a mis en place des récompenses supplémentaires. Les participants réussissant à faire atterrir leur rover en douceur et à transmettre des données gagneront ainsi une somme de trois millions de dollars.

Si le satellite équipé du rover parvient à effectuer une orbite complète autour de la Lune ou une approche directe jusqu’à sa surface, ils seront alors récompensés à hauteur de 1,75 million de dollars.

Reste maintenant à savoir si ces finalistes parviendront à envoyer leurs robots avant la fin du délai imparti ou si le programme subira un nouveau report.

 

Mots-clés googlelunar xprize

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !