Clicky

Google+, le réseau social de Google se dévoile en vidéo !

Et voilà, nous y sommes enfin. Cela fait maintenant de longs mois que nous entendons parler d’un nouveau réseau social qui serait prochainement lancé par Google et qui viendrait marcher sur les platebandes de Facebook et de Twitter. Oui, de très longs mois et il semblerait que ce dernier se dessine de plus en plus à l’horizon. Google+, c’est le nom de ce tout nouveau service, s’inscrirait comme le digne successeur de Wave ou encore de Buzz et permettrait à n’importe quel internaute de partager facilement le fruit de ses découvertes. Bien sûr, pour le moment, Google+ est en cours de test et nous risquons de devoir attendre encore de longues semaines avant de tous pouvoir en profiter, mais il faut avouer que l’excitation vient tout juste de monter d’un cran.

Google+, le réseau social de Google se dévoile en vidéo !

Certains d’entre vous l’ont remarqué et nous en avons même parlé dans cet article, certains internautes se sont retrouvés face à une étrange barre de connexion noire en se connectant à l’un des services de Google. Pas mal de suppositions ont évidemment fusé, certains ont même cru à un simple bug ou à une mauvaise manipulation, mais il semblerait que ce ne soit pas du tout le cas. Non, en réalité, ce que cache cette étonnante barre de connexion, c’est tout simplement le prochain réseau social de la firme. Un réseau social que l’on connait désormais sous le nom de Google+.

Comme on l’apprend sur le site officiel du projet, Google+ s’architecturerait autour de trois pôles : Circles, Hangouts et Sparks. Okay, le nom de ces modules n’est pas forcément très sexy mais ils risquent cependant d’intéresser tous ceux qui passent de longues heures derrière leur écran. Circle (Cercles en français) permettrait ainsi aux internautes de partager facilement du contenu (photographies, images, sorties, etc…) avec leurs amis ou même avec leurs collègues. Il serait ainsi possible de créer des espèces de groupes et de partager facilement un site ou une page avec l’un de ces derniers. Sachant que toutes nos découvertes ne s’adressent pas forcément à tous nos contacts, c’est un choix plutôt judicieux. De la même manière, au travers d’une interface assez proche de celle que propose Facebook, il sera aussi possible de s’informer sur les dernières découvertes et sur les dernières aventures des différents cercles que nous fréquentons. Point positif, on pourra parfaitement choisir le cercle qui nous intéresse et filtrer ainsi très facilement l’information affichée.

Hangouts (les bulles), quant à lui, semble se présenter sous la forme d’un outil dédié à la visio-conférence. La vidéo qui présente ce module n’est pas forcément très claire mais il semblerait qu’il soit possible de démarrer une conversation avec plusieurs de nos amis en un simple clic. D’un certain sens, Hangouts s’imposerait comme un Skype accessible directement depuis notre navigateur, et plus précisément depuis Google+. Ce qui est nettement plus intéressant, en revanche, c’est qu’il sera aussi possible de démarrer une conversation et de la partager ensuite sur notre mur. Nos amis pourront ainsi facilement nous rejoindre s’ils le désirent et vice versa. En gros, on pourra donc diffuser des conversations ouvertes sur notre profil et il faut avouer que le concept est plutôt séduisant.

Et Sparks (Déclics) alors ? De ce qu’on en sait au travers de la vidéo qui suit, Sparks serait un outil dédié au partage de contenu web. Plutôt que de devoir explorer le web à la recherche de sites rentrant en correspondance avec ses passions et ses centres d’intérêt, l’internaute n’aurait qu’à se connecter à son Google+ pour accéder à du contenu thématique et susceptible de l’intéresser. Un peu comme si quelqu’un se chargeait de trouver des articles intéressants et vous les envoyait directement. Même que ce n’est pas moi qui le dis mais la vidéo que vous pourrez découvrir un peu plus bas… Il suffira ainsi de taper quelques mots-clés dans un champ de recherche pour voir apparaître une liste de sites traitant des thématiques indiquées. Très clairement, c’est le module qui m’a le moins impressionné, Sparks semble en effet ne rien proposer d’autre que ce que propose déjà le moteur de recherche de Google. Reste juste à voir dans les faits comment l’outil se comportera. Quoi qu’il en soit, il sera possible de partager d’un seul clic du contenu trouvé par l’intermédiaire de Sparks avec nos différents cercles et ça risque d’intéresser tous ceux qui sont amenés à travailler en équipe sur des projets communs. Notons enfin que l’outil serait visiblement capable d’apprendre de vos différentes recherches et d’évoluer finalement à vos côtés.

En dehors de ces trois pôles, Google+ intègrera également deux autres fonctionnalités : Instant Upload (envoi immédiat et automatique de photos depuis nos mobiles) et Clique (chat instantané à plusieurs membres). Bien évidemment, Google+ ne se résumera pas exclusivement à nos ordinateurs et Google lancera prochainement une application mobile dédiée qui vous permettra de profiter de toutes les fonctionnalités du service directement depuis votre smartphone. Pour le moment, en tout cas, le nouveau réseau social de Google n’est disponible que sur invitation mais vous pouvez toujours demander la votre par l’intermédiaire de cette page.

Ah et spéciale dédicace à Terphouf qui m’a prévenu un peu trop tard… M’enfin, fallait bien que je lui prouve que tous les Apple Addicts ne sont pas forcément des méchants garçons !