Google : selon toute vraisemblance, Fuchsia sera capable de lancer les applis Android

S’il ne faut pas s’attendre à un déploiement effectif avant 2020, au bas mot, Fuchsia OS n’en est pas moins au centre des attentions chez Google depuis plusieurs mois déjà. Présenté comme un éventuel remplaçant d’Android, le prochain système d’exploitation du géant américain sera – selon toute logique – capable de lancer l’ensemble des applications Android disponibles et à venir. Un moyen pour la firme de Mountain View d’axer son futur sur un OS tout beau tout neuf, sans pour autant repartir de zéro en termes d’environnement logiciel… ou troubler les habitudes de ses futurs utilisateurs.

Notons que Fuchsia OS marcherait par conséquent dans les pas de Chrome OS. Peu présent en Europe, mais très populaire outre-Atlantique, le système est lui aussi capable de lancer des applications Android après les avoir téléchargées depuis le Google Play Store.

Fuchsia, le nouvel OS de Google, qui pourrait à terme remplacer Android, sera capable de lancer les applications de l’actuel système d’exploitation mobile de la firme de Mountain View.

C’est en tout cas du très aiguisé 9to5Google, que nous vient l’info d’une probable compatibilité de Fuchsia OS avec les applications d’Android. Le site spécialisé a épluché les deux derniers fichiers relatifs à Fuchsia déposés sur l’AOSP (l’Android Open Source Project) pour en extraire des indices probants sur les projets de Google.

Le jeu du chat et de la souris pour comprendre ce que Google mijote…

Outre une copie prébuilt du SDK de Fuchsia, utilisée pour créer des applications spécialement dédiées à ce nouvel OS, un répertoire bien mystérieux avait été déposé par Google il y a quelque temps. C’est finalement dans une note destinée à en expliciter la raison d’être, que le groupe a laissé filer un indice laissant entendre que Fuchisia OS sera bien capable de lancer des applications Android.

On y lit en effet que le système utilisera une version spécialement remaniée de l’Android Runtime (ART) pour propulser des applications issues du monde Android. Cette version de l’ART sera installable sur n’importe quel terminal exploitant Fuchsia en passant par un fichier .far, l’équivalent Fuchsia des APK sous Android. Si la manière précise dont l’OS exploitera l’Android Runtime reste nimbée de mystère nous dit 9to5Google, les indices pointant très clairement vers une prise en charge des applications Android n’ont rien de particulièrement surprenant.

Compte tenu de l’imposant catalogue d’application actuellement proposé par Google, il aurait été pour le moins étrange que la firme décide de s’en séparer purement et simplement lors de son passage éventuel sur Fuchsia. Reste que ce nouvel OS n’est pas encore près de voir le jour à grande échelle. Comme évoqué plus haut, les tous premiers appareils équipés de Fuchsia ne sont pas attendus avant 2020 au mieux. Il faudra par ailleurs compter un ou deux ans supplémentaires pour que l’OS se généralise ensuite sur le marché. Autant dire qu’on a le temps d’en apprendre plus sur le supposé remplaçant d’Android.