Google sera peut-être bientôt capable de vous éviter les intoxications alimentaires

Au fil des années, Google a accumulé une quantité importante de données sur ses utilisateurs. La question que la plupart des internautes se posent est probablement la suivante : à quoi vont-elles servir ? On vient d’apprendre que la filiale d’Alphabet est en train de tester un nouveau service qui permet de détecter les endroits ayant provoqué des intoxications alimentaires. La fonctionnalité n’est pas encore accessible à tous, mais semble être efficace.

L’intoxication alimentaire peut être mortelle. Les restaurants qui proposent des mets dangereux peuvent faire de nombreuses victimes en peu de temps.

L’équipe du géant du web a travaillé de concert avec des spécialistes en santé publique dans l’objectif trouver une solution efficace permettant de repérer rapidement les sources d’empoisonnement alimentaire.

L’intelligence artificielle déployée pour cette mission a été baptisée FINDER pour Foodborn IllNess DEtector in Real time. Les détails sur le service ont été publiés dans NPJ Digital Medicine.

L’IA se réfère aux registres de recherche et de localisation

FINDER « applique l’apprentissage automatique aux registres de recherche et de localisation de Google pour déduire quels restaurants ont des violations majeures de la sécurité des aliments pouvant être à l’origine de maladies d’origine alimentaire ».

L’algorithme combine ainsi les données sur la géolocalisation et celles qui ont été obtenues à partir du moteur de recherche. Il compare les mots-clés liés à l’intoxication alimentaire, tels que « vomissement » ou « diarrhée », avec les restaurants qui ont été fréquentés.

Pour surveiller d’autres maladies dans le monde ?

Les restaurants signalés par l’IA, à Los Angeles et à Las Vegas, ont été inspectés par les responsables sanitaires. Le service s’est avéré efficace à 52% car plus de la moite des endroits repérés n’étaient pas dans les normes.

D’après le rapport, cet algorithme serait plus crédible que les plaintes des clients. Les chercheurs estiment que les gens signalent souvent les derniers restos où ils ont mangé. Pourtant, dans 61% des cas, ces endroits n’étaient absolument pas responsables de ce qui leur est arrivé. Ces réclamations ne seraient fondées que 39% du temps.

Par ailleurs, les scientifiques ont souligné que FINDER est 3,1 fois plus efficace que les inspections sanitaires classiques. Ils ont également noté que le service « peut également être étendu pour permettre de surveiller diverses autres maladies dans le monde ».

Mots-clés google