Google veut soigner les maladies avec des pilules de nanorobots

Imaginez un monde où, pour savoir si l’on est atteint d’une maladie et pour en guérir quasiment instantanément, il suffirait d’avaler une pilule. Science-fiction ? Actuellement, oui, mais peut-être pas forcément pour toujours. C’est en tout cas ce que Google souhaiterait, avec un nouveau produit sorti tout droit de son fameux mais non moins mystérieux laboratoire Google[x].

Google[x], vous le savez peut-être, c’est le laboratoire le plus secret du géant de la recherche, là où il expérimente et conçoit ses produits dont il ne veut pas qu’ils soient dévoilés au public tout de suite. C’est de Google[x] que sortent les produits les plus saugrenus de Google, comme la voiture sans pilote ou la lentille qui permet de connaître notre taux de glucose. Et c’est donc de là que devrait sortir une pilule un peu magique.

Google[x]

Magique, vue de l’extérieur évidemment, car si dans l’idée tout peut être résumé par la première phrase de cet article, dans la réalité, tout n’est bien sûr (et malheureusement) pas aussi simple.

L’idée de Google, c’est donc de fabriquer des pilules remplies de nanorobots qui se chargeront alors d’explorer le corps humain de l’intérieur pour, dans un premier temps, détecter s’il y a un problème. Ensuite, ces nanorobots seront rappelés pour savoir ce qu’il en est.

Rien que ça, c’est déjà ambitieux, puisque Google aimerait pouvoir détecter de nombreuses maladies, y compris le cancer. Mais le laboratoire veut aller encore plus loin.

En plus de détecter les maladies, Google réfléchirait également à les guérir, en délivrant des médicaments au plus près de l’action, des médicaments qui pourront alors être délivrés en quantités infimes puisque extrêmement ciblés.

Pour le moment, Google semble n’en être qu’au stade de la réflexion et ce n’est pas encore demain que nous pourrons savoir si l’on est malade et guérir dans le même temps en avalant une simple pilule.

Via | Photo : Danny Sullivan

Mots-clés google