Google Sources, bientôt un bloc informatif sur nos requêtes dans Google ?

On le sait bien, Google aime bien tester de temps à autres de nouvelles fonctions pour enrichir nos recherches ou pour nous aider à trouver plus facilement les informations que l’on recherche. Et justement, d’après plusieurs internautes, la firme serait actuellement en train d’implanter un nouveau bloc qui viendra se loger dans la colonne latérale de droite. Un bloc nommé « Sources » et qui vous permettra tout simplement d’obtenir des informations complémentaires sur votre requête. Et si vous voulez savoir à quoi ressemble ce bloc, ce n’est pas compliqué, la capture est plus bas.

Google Sources, bientôt un bloc informatif sur nos requêtes dans Google ?

Comment ça marche ? L’internaute balance une requête, genre « Rihana » et lance la recherche. Là, bien sûr, Google va vous afficher la liste des résultats correspondants un peu plus bas, mais aussi et surtout un nouveau bloc dans la colonne latérale de droite. Dans ce bloc, on trouvera pas mal de trucs comme une photo de la chanteuse, un descriptif succinct en provenance de la Wikipédia, quelques informations utiles comme la date de naissance, la taille ou encore le vrai nom de l’artiste, la liste de certaines de ces chansons et les photos d’autres artistes du même genre. Plutôt complet, non ? Plus besoin de bouger sur d’autres sites, tout est directement affiché sur Google.

Et forcément, Google Sources risque d’avoir pas mal d’impact sur les sites proposant un contenu de fond. Pourquoi s’enquiquiner à aller sur la Wikipédia si tout est affiché sur la page des résultats, hein ? Bon, les curieux ou les fans continueront d’aller sur le site pour obtenir d’avantage d’informations sur leurs idoles ou sur les sujets qui les intéressent, mais qu’en est-il réellement de l’internaute lambda ? Au final, si ce bloc d’informations est vraiment mis en place (ce n’est pas sûr), il risque d’avoir un impact important sur le trafic de la Wikipédia et de tous les sites à partir desquels seront extraites ces informations. Car en effet, si Google poursuit sur cette voie, nul doute qu’il étendra cette fonctionnalité à d’autres sites que la Wikipédia.

Mais finalement, le plus intriguant, c’est l’importance donnée aux liens commerciaux. Car bien évidemment, avec ce bloc d’informations, ces derniers sont relégués au second plan et ils se retrouvent alors affichés bien plus bas dans la page.

Via