Google Street View de nouveau victime d’un prankster

Google s’est pendant très longtemps appuyé sur ses Google Cars pour prendre en photo le monde. Très vite, la firme a cependant compris que certaines zones lui resteraient définitivement inaccessibles si elle ne changeait pas de stratégie.

Elle a donc très vite développé une caméra intégrée à un sac à dos, le fameux Trekker.

Prank Google Maps

Capture Google Maps

Grâce à ce fameux sac à dos et aux volontaires, Google a réussi à étendre la couverture du service aux endroits les plus inaccessibles, comme les plages.

Google Street View de nouveau victime d’un prankster

Cela ne suffit cependant pas. Les Trekkers ont en effet leurs limites et Google a donc aussi pris l’habitude de s’appuyer sur sa communauté afin de compléter les vues proposées par Street View. Certains Local Guides ont donc la possibilité d’ajouter leurs propres diaporamas à la solution.

Or justement, en se promenant sur une plage du Cap-Vert, une plage située non loin d’un complexe de loisirs, un Local Guide a eu l’idée de réaliser un diaporama et de se démultiplier pour apparaître plusieurs fois sur l’image.

Michael Piper, c’est son nom, a donc planté sa caméra 360° dans le sable et il a réalisé une série de dix photos, en prenant à chaque fois une position un peu différente. L’idée était en effet de représenter une horloge humaine.

Ensuite, de retour chez lui, il a tout bonnement fusionné ses dix panoramas afin de se démultiplier. Une tâche délicate, bien sûr. Il s’en est cependant bien sorti, et ce même si quelques bugs apparaissent dans certaines régions de l’image. Je pense notamment aux fils et au poteau électrique présent derrière lui et ses affaires.

Un panorama pas tout à fait comme les autres

Après quoi, Michael a tout simplement uploadé son panorama final sur Google Maps et il a attendu que la magie opère. L’image a été partagée en décembre 2017, mais elle était passée assez inaperçue jusque là. Tout a cependant changé en début de semaine, lorsqu’elle est apparue au sein de plusieurs groupes Facebook consacrés à Street View.

Ce n’est évidemment pas la première fois que Street View  est victime d’un prankster – on se souviendra notamment de cette jolies blague orchestré par un internaute indien très talentueux -, mais ce panorama vaut tout de même son pesant de cacahouète.