Clicky

Google Street View et l’histoire de la photographe agoraphobe

Google Street View peut parfaitement être utilisé dans un cadre artistique et c’est précisément ce que prouve l’étonnante histoire de Jacqui Kenny, une passionnée de photographie vivant en Nouvelle-Zélande.

Jaqui Kenny sort rarement de chez elle. Elle a en effet été diagnostiquée agoraphobe en 2009 et ses symptômes l’ont progressivement isolé du monde et de ses semblables. Cela ne l’empêche cependant pas de photographier les plus belles régions du monde.

Instagram Photos

Son art, elle ne l’exprime pas au travers de l’objectif d’un appareil photo.

Elle photographie le monde sur Google Street View

En réalité, toutes ces compositions proviennent de Google Street View. Éprise de voyages, Jacqui parcourt donc virtuellement le monde à la recherche des plus beaux lieux de notre planète, des lieux immortalisés ensuite au travers de captures écran.

Comme elle l’a expliqué elle-même durant une entrevue menée par l’édition britannique de Elle, les premiers symptômes de son agoraphobie sont apparus autour de son vingtième anniversaire. Jaqui a commencé à se sentir très anxieuse et la situation s’est considérablement aggravée par la suite, amplifiée par la disparition de sa société de production.

Lorsque son entreprise a coulé, Jacqui a en effet eu l’impression que son monde était en train de s’effondrer. Elle s’est alors repliée sur elle-même.

Un beau matin, l’infortunée a réalisé que son anxiété et sa dépression étaient amplifiées par son manque de distraction. Elle avait besoin d’un nouveau passe-temps pour la sortir de ses idées noires et elle a alors eu l’idée d’utiliser Street View pour parcourir le monde… et le photographier.

Le succès n’a pas été immédiat, mais Jacqui a peu à peu réussi à fédérer une véritable communauté autour de son travail. Son compte Instagram est désormais suivi par plus de 100 000 abonnés.

Un partenariat avec Lexus

Ce passe-temps occupe désormais une place centrale dans sa vie. Elle passe en effet parfois 18 heures par jour à éplucher chaque rue, chaque chemin, à la recherche d’une scène insolite. Pour elle, c’est une manière de se reconnecter au monde… et aux gens.

Son aventure a pris une toute nouvelle tournure lorsque Lexus l’a contacté pour lui proposer un partenariat au sujet du lancement de l’UX. L’entreprise cherchait en effet un moyen de communiquer autrement sur sa voiture.

Jacqui a accepté. Lexus a alors dépêché une équipe à Lanzarote pour filmer la Lexus UX dans différents environnements. Une équipe placée sous la supervision de Jess, une amie de Jacqui, elle-même en contact direct avec la photographe par le biais de FaceTime.

Et c’est ainsi que notre amie a pu piloter à distance la séance photo de chez elle, sans avoir besoin de se rendre sur place.

Pour découvrir le travail de Jacqui, vous pouvez vous rendre directement sur son compte Instagram.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Agoraphobic Traveller (@streetview.portraits) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Agoraphobic Traveller (@streetview.portraits) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Agoraphobic Traveller (@streetview.portraits) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Agoraphobic Traveller (@streetview.portraits) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Agoraphobic Traveller (@streetview.portraits) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Agoraphobic Traveller (@streetview.portraits) le

David

Passionné, colérique, humain.