Google URL Shortener : des statistiques plus complètes

Google est présent sur bien des fronts et la firme propose ainsi depuis quelques années un service spécifique permettant aux internautes de raccourcir leurs urls afin de les partager plus facilement sur les réseaux sociaux, et surtout sur Twitter. Le nom de cet outil, c’est Google URL Shortener et si nous en parlons aujourd’hui ce n’est pas pour rien puisque le géant de la recherche a récemment déployé une petite mise à jour assez sympathique et qui va vous permettre de profiter de statistiques plus détaillées. Ce n’est évidemment pas une révolution, mais c’est quand même assez pratique pour tous ceux qui aiment bien les chiffres.

Google URL Shortener : des statistiques plus complètes

Google URL Shortener n’est pas un service très connu ni même très populaire mais il y a tout de même de fortes chances que vous l’utilisiez sans le savoir. Et pour cause puisque ce dernier est intégré à l’outil Socialize de Feedburner, un outil qui permet à n’importe quel éditeur de contenu de publier automatiquement et en toute transparence les articles du flux de son site sur Twitter. Oui, Socialize est un outil bien pratique, c’est certain, et ce serait d’ailleurs encore mieux s’il supportait d’autres réseaux sociaux. Genre Facebook ou Google+, pour ne citer qu’eux.

Bref, si vous passez par Feedburner et que vous publiez les articles du flux de votre site sur Twitter en passant par Socialize, alors toutes les urls de ces derniers sont publiées avec Google URL Shortener. Ce qui explique donc pourquoi vous risquez de trouver pas mal d’occurrence lorsque vous vous connecterez au service. Et si la liste n’est pas très détaillée (elle reprend l’adresse de l’article, sa date de publication, son url raccourcis ou encore le nombre de clics suscités), on trouvera toutefois un joli petit lien « détails » qui nous permettra d’accéder aux statistiques complètes de notre billet et à pas mal de chiffres différents :

  • L’historique des clics sur toute la période.
  • Un graphique représentant les outils utilisés pour consulter le lien.
  • Un graphique représentant les navigateurs web utilisés pour accéder au lien.
  • Un graphique représentant l’origine de vos différents visiteurs.
  • Un graphique représentant les systèmes d’exploitation de vos visiteurs.

Bon, ce n’est pas énorme, c’est vrai, mais ça vous permettra déjà d’en apprendre un peu plus sur vos visiteurs alors ce n’est pas si mal. Et si vous utilisez cette fonction conjointement à Google Analytics, ça vous permettra d’avoir une vision d’ensemble de tous les internautes qui fréquentent votre site.



Frédéric Pereira est l'auteur de cet article

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • RTBot, un moteur de recherche qui vise la fraicheur

    RTBot, un moteur de recherche qui vise la fraicheur

    Pour lancer un moteur de recherche aujourd’hui, il faut être soit un peu fou, soit avoir une idée super originale. Faut dire aussi, entre Google et Bing, on ne peut pas dire qu’il reste beaucoup de place et si une firme comme Microsoft (et tous ses dollars) a beaucoup de mal à tenir tête à Big G, on se dit qu’il ne faut pas être tout à fait sain d’esprit pour se lancer sur ce marché. Pourtant, certains tentent tout de même l’aventure et c’est justement le cas de RTBot, un moteur de recherche qui…

  • Ouya : les pré-commandes sont ouvertes, y compris à ceux qui n'ont pas misé !

    Ouya : les pré-commandes sont ouvertes, y compris à ceux qui n’ont pas misé !

    Pas mal de gens ont craqué pour la Ouya, cette fameuse petite console tournant sous Google Android et qui est parvenue à totaliser 8,5 millions de dollars de mises sur KickStarter. Joli score au passage, d’ailleurs. Et si vous avez hâte de pouvoir poser les doigts dessus alors vous allez être content car il est possible de la pré-commander dès aujourd’hui. Mieux, si les pré-commandes sont bien évidemment ouvertes à ceux ayant misé sur le projet, elles le sont aussi pour tous les autres ! Sympa, mais j’ai gardé le meilleur pour la fin… La…

  • Mark Zuckerberg : non, il n'y aura (peut-être) pas de téléphone Facebook

    Mark Zuckerberg : non, il n’y aura (peut-être) pas de téléphone Facebook

    Le Facebook Phone, c’est la rumeur qui revient un peu tous les ans. Exactement comme l’iPad Mini, en fait. Cette année ne déroge évidemment pas à la règle. Un peu plus tôt dans la semaine, nous avons ainsi entendu dire que le célèbre réseau social pourrait lancer son smartphone maison dès le mois de juin 2013. Une information qui a rapidement fait le tour du monde, ce qui a contraint Mark Zuckerberg à s’exprimer sur le sujet. Et on peut dire que ses déclarations sont plutôt claires, Facebook n’envisage pas de commercialiser son mobile, le…


  • Sholos

    Je l’utilise souvent. Mais google devrait faire de la pub pour ce service sur tout ses supports. Je le préfère a bit.ly (souvent reconnu comme spam sur facebook)

  • Articles Populaires -

  • Les Bons Plans -

  • Articles au hasard -