Google : vers un écran qui s’adapte à l’état de la batterie ?

Si nos smartphones sont sans cesse plus puissants, avec des puces pouvant maintenant atteindre les huit coeurs, ils souffrent néanmoins d’une autonomie très perfectible. Et aujourd’hui, les terminaux capables de tenir plus de 24 heures sans être rechargés ne courent vraiment pas les rues. En attendant de nouvelles batteries révolutionnaires, il faut donc examiner d’autres pistes, trouver d’autres solutions, et c’est précisément ce qu’est en train de faire Google. Ce dernier a ainsi déposé un brevet très intéressant, celui d’un écran capable de s’adapter à l’état de la batterie d’un mobile. Contrairement à ce que l’on pourrait croire au premier abord, cela va beaucoup plus loin qu’un simple réglage portant sur la luminosité de l’écran. Oh oui, beaucoup plus loin même…

L’idée, à la base est assez simple et repose sur trois modes de consommation, des modes qui s’activeraient en fonction de l’état de la batterie et en fonction de l’énergie restante. Sur le papier, il n’y a rien de révolutionnaire, mais vous allez vite comprendre que cette technologie va un peu plus loin que tout ce que nous connaissons. Notez cependant que cette dernière ne concernerait que les écrans OLED.

Google : un brevet pour améliorer l'autonomie de nos smartphones

Google a déposé un brevet visant à améliorer l’autonomie de nos smartphones à l’aide de plusieurs modes d’économie d’énergie.

Au total, quatre modes seraient disponibles : un mode normal, qui ne nous intéresse pas vraiment, et trois modes d’économie d’énergie, nettement plus passionnants. Trois modes qui s’activeraient tour à tour pour nous permettre d’économiser le plus d’énergie possible. Bien que cela ne soit pas précisé sur le brevet, le premier mode pourrait ainsi s’activer lorsque la batterie tombe à 75% de sa capacité, contre 50% et 25% pour le deuxième et le troisième mode.

Okay, tout ça, c’est formidable, mais qu’est ce qu’ils feraient au juste, ces fameux modes ? En fait, pas mal de choses :

  • 1er mode : Désactivation des fonctions de flou et de l’animation de l’écran.
  • 2ème mode : Désactivation des fonctions de flou, de l’animation de l’écran et diminution de la résolution de ce dernier.
  • 3ème mode : Désactivation des fonctions de flou, de l’animation de l’écran, diminution de la résolution, réduction des images affichées sur l’écran et limitation de l’affichage des couleurs au noir et au rouge.

Comme vous pouvez le constater, le troisième mode est plutôt drastique mais cette succession de mesures pourrait améliorer considérablement l’autonomie de nos appareils. Le gain est difficile à évaluer, évidemment, mais ça n’en reste pas moins prometteur et notez d’ailleurs que cette technologie pourrait fort bien être intégrée à la prochaine version d’Android.

Si vous voulez en savoir plus sur ce brevet, sachez que ce dernier peut être consulté ici.

Via