Google : vers un service d’écoute musicale en streaming ?

L’écoute musicale en streaming est à la mode en ce moment et on trouve ainsi sur le marché pas mal de services proposant ce genre de fonctionnalités, des services comme Deezer ou encore Spotify pour ne citer qu’eux. Google, de son côté, ne s’est pas encore vraiment lancé sur le marché mais cela pourrait prochainement changer si l’on en croit le Financial Times. D’après ce dernier, le géant de la recherche devrait ainsi lancer dans les mois qui viennent un nouveau service qui permettrait à tous les internautes d’écouter de la musique en ligne en allant piocher dans un vaste catalogue. Et même s’il ne s’agit que d’une rumeur pour le moment, on se dit que ça aurait quand même beaucoup de sens.

Je sais ce que vous allez me dire. Non, vraiment, c’est limpide comme l’eau qui ruisselle le long des glaciers du Népal. Google propose déjà un service en ligne lié à la musique, un service qui s’appelle Google Music et qui est même disponible en Europe depuis novembre dernier. Vous avez complètement raison, bien sûr, mais ce dernier se rapproche finalement plus d’un iTunes / iTunes Match que d’un Rdio ou d’un Pandora.

Bientôt de l'écoute musicale en streaming dans Google Music ?

D’après le Financial Times, Google pourrait prochainement proposer un service d’écoute musicale en streaming.

Or là, on ne parle pas d’une boutique en ligne ou d’un service axé sur le « cloud » musical, mais bel et bien d’un outil, ou d’un service, qui nous permettrait d’accéder à un vaste catalogue négocié directement auprès des maisons de disque. Un catalogue qui serait directement disponible en ligne, ou même sur nos terminaux nomades au travers d’applications dédiées. La nuance est importante, et elle mérite donc d’être soulignée.

Toute la question est évidemment de savoir comment ce nouveau service pourrait se présenter. Et en ce qui me concerne, je pense qu’il serait naturel que la firme intègre directement cette offre à Google Music. Dans tous les cas, ce qui est sûr, c’est qu’elle dispose de toutes les ressources et de toutes l’infrastructure nécessaires pour mettre en place ce type de projet. Après tout, Google est tout-de-même à la tête de la plus grosse plateforme de streaming vidéo, hein. Non, en réalité, la seule chose qui lui manque, c’est l’accord des maisons de disque.

Des maisons de disque qui seraient sans doute ravies de pouvoir travailler avec l’une des plus grosses firmes au monde…

Via