Google Yeti : une console et un service de cloud gaming en vue ?

Google travaillerait depuis plusieurs mois sur un nouveau service de cloud gaming désigné par le nom de code Yeti. Il pourrait s’accompagner d’une console signée de la main de la marque.

À l’heure actuelle, le marché du gaming repose principalement sur trois acteurs historiques, à savoir Sony, Microsoft et Nintendo. D’après les révélations faites par une source du site The Information, Google compterait lui aussi se lancer sur ce secteur dans un avenir proche.

Windows 10 Creators Update

Ces informations sont à prendre avec une extrême prudence, mais le géant américain travaillerait depuis plusieurs mois sur un nouveau service de cloud gaming proche de ce que propose le PlayStation Now.

Google s’intéresse au cloud gaming

En échange d’un abonnement, les utilisateurs pourraient ainsi accéder à un vaste catalogue de titre en s’appuyant sur des serveurs distants et sur une connexion très haut débit.

Plus intéressant, The Information s’attend à ce que ce service soit capable de fonctionner sur un simple Chromecast et donc sur l’une des clés HDMI présentes au catalogue de l’entreprise.

Toutefois, en parallèle, Google aurait également l’intention de lancer une console accompagnée de sa propre manette dédiée.

La solution envisagée par la marque se rapprocherait cependant davantage de l’offre de Shadow que de celle de Sony ou Microsoft. Cette mystérieuse console ne serait donc pas capable de faire tourner à elle seule les titres proposés et elle aurait donc besoin de se connecter au service évoqué un peu plus haut pour fonctionner.

Un service et une console en vue ?

Toujours selon cette fameuse source, Google envisageait de lancer ce service et cette console en fin d’année dernière, mais la firme aurait finalement été contrainte de revoir ses délais à la dernière minute.

Pour le moment, aucun prix n’a été divulgué, mais l’offre de Google devrait logiquement se rapprocher de celles de ses concurrents. Le GeForce Now, par exemple, coûte 9,99 € par mois et il serait donc surprenant que le service de la firme soit proposé à un prix supérieur.

Il faut tout de même rappeler que Google s’intéresse beaucoup au marché du gaming depuis quelques années.

La firme a en effet développé une offre de streaming basée sur YouTube et elle avait même testé la diffusion de jeux sur Android en 2016 avant de changer ses plans.

Mots-clés googlerumeurs