GoPro lance le rappel du Karma, pour des problèmes de batterie

GoPro vient de lancer une vaste campagne de rappel visant le tout premier drone de son histoire, Karma. Il aurait en effet des problèmes de batterie. Toutes les unités vendues sont concernées par l’opération.

GoPro a commencé à parler de son drone en 2015 mais il a fallu attendre la rentrée dernière pour que le constructeur lève officiellement le voile sur l’appareil et ses différents accessoires. Disponible depuis la fin du mois d’octobre, Karma s’est attiré les faveurs de la presse spécialisée et il était donc bien parti pour rencontrer le succès.

GoPro Karma

Karma aurait des problèmes de batterie lui aussi.

Le destin en aura malheureusement décidé autrement car les premiers propriétaires du drone ont très rapidement commencé à rapporter des problèmes en lien avec la batterie.

La batterie du Karma perdrait de temps à autre de sa puissance

D’après les témoignages de certains clients de la marque, cette dernière aurait en effet tendance à perdre de temps à autre de sa puissance lorsque le drone se trouve en cours d’utilisation et donc lorsqu’il vole dans les airs.

Le problème, bien sûr, c’est que ces pertes de puissance entraînent invariablement une chute brutale du drone.

Selon GoPro, seuls quelques utilisateurs ont été confrontés à ces problèmes mais la firme a tout de même ouvert une enquête en interne afin de déterminer l’origine du problème. En attendant les conclusions de ses experts, elle a lancé une campagne de rappel portant sur tous les drones actuellement en circulation. Environ 2 500 appareils seraient concernés.

Fait étrange, cette campagne ne prévoit pas l’échange du drone, mais son remboursement.

Une campagne qui ne tombe pas au meilleur moment pour l’entreprise

Cette affaire ne tombe évidemment pas au meilleur moment. GoPro se trouve en fâcheuse posture depuis le début de l’année. La firme enchaîne les résultats décevants et elle a même été obligée de se séparer de 7 % de ses effectifs en février dernier pour compenser ces mauvais chiffres.

Depuis, la situation ne s’est pas améliorée. Le chiffre d’affaires de l’entreprise est effectivement tombé à 240 millions de dollars au troisième trimestre, soit un recul de 40 % par rapport à la même période l’année dernière. Pour ne rien arranger, la marque brute est passée de 46,6 % à 40,3 % en l’espace d’un an. Les pertes s’élèvent ainsi à un peu plus de 104 millions de dollars.

L’entreprise comptait donc sur la Hero5 et sur le Karma pour se remettre à flot. Dans ce contexte, on ne peut pas dire que cette campagne de rappel tombe au meilleur moment.

Mots-clés goprokarma