Clicky

GoRetro! Portable : la GameBoy Mini que Nintendo n’ose pas lancer

Comprenant de nombreux jeux sous licence officielle, la Go Retro! Portable pourrait bien marcher sur les plates-bandes de Nintendo, qui rechigne toujours à lancer une GameBoy Mini. C’est Retro-Bit, un fabricant spécialisé dans les accessoires pour consoles de jeu rétro, qui a annoncé en janvier dernier cette petite console portable aux lignes assez évocatrices. Difficile en effet de ne pas voir en elle la GameBoy Mini que les fans réclament au Big N depuis des mois… sans grand succès jusqu’à présent. Sa particularité est d’intégrer, dans sa mémoire interne, plus de 250 jeux, dont de nombreux hits des années 80 et 90.

Parmi les titres annoncés : Tetris, Mega Man 2, Mega Man 3, BurgerTime, Strider, 1942 ou encore Bad Dudes. La console arrivera fin novembre au Royaume-Uni, en Allemagne, en France, en Espagne et en Italie. D’autres pays sont concernés par sa sortie européenne, notamment la Belgique, les Pays-Bas, le Luxembourg ou encore les pays Scandinaves. On apprend en outre que c’est l’allemand Koch Media (racheté en février dernier par THQNordic) qui est chargé de distribuer la machine en Europe pour le compte de Retro-Bit.

Avec sa GoRetro! Portable, Retro-Bit, fabricant d’accessoires de jeu pour consoles rétro, s’apprête à lancer la GameBoy Mini que Nintendo n’a pas encore osé commercialiser. Elle s’accompagne de 250 jeux, directement intégrés à sa mémoire interne.

« La Go Retro ! Portable permet aux joueurs de se plonger facilement et simplement dans des jeux rétro et ce à très bon prix », indique Ali Manzuri (responsable produit chez Retro-Bit) à l’occasion du lancement imminent de l’appareil. Et effectivement, côté prix, cette GameBoy qui n’en porte pas le nom sera plutôt accessible. Son tarif sur le vieux continent est fixé à tout juste 40 euros, tandis qu’outre atlantique il ne dépassera pas les 30 dollars chez Best Buy. Dans nos contrées, la console sera disponible chez les revendeurs habituels, précise l’AFJV.

10 heures d’autonomie annoncées, grâce à 4 piles AAA

Comme avec la GameBoy en son temps, il faudra toutefois se montrer généreux question piles AAA. La console en nécessitera 4 pour fonctionner pendant 10 heures au total. Ce qui risque d’en encourager plus d’un à investir dans des piles rechargeables. L’alimentation pourra aussi être assurée par simple câble micro USB, à condition d’être prêt à jouer à côté de son PC ou d’une prise secteur.

Côté fiche technique, la GoRetro! Portable profite d’un écran couleur de 2,8 pouces, d’un bouton dédié au réglage du volume et d’une sortie Jack 3,5mm. Du classique, complété d’une interface utilisateur voulue intuitive et de quelques boutons supplémentaires en comparaison de sa légendaire jumelle de chez Nintendo.

Reste à savoir quelle sera la qualité de fabrication de ce produit, et quelle est la nature exacte des jeux intégrés qui ne sont pas sous licence (sur une bibliothèque de 250 titres, on imagine qu’il y en aura un certain nombre). Réponse dans quelques semaines.

Crédit illustration : AFJV

Nathan

Breton (presque) pure souche, Nathan est un nerd mordu d'Histoire avec un grand H et de Rock avec un grand R. Selon lui, en matière de musique, plus c'est vieux... mieux c'est.