Clicky

Grâce à Bitdrone, les drones seront peut-être utilisés dans les interfaces du futur

Le Human Media Lab a frappé très fort le mois dernier en mettant en ligne une vidéo surprenante présentant des interfaces enrichies élaborées à l’aide de minuscules quadricoptères, les Bitdrones. Le résultat est évidemment très impressionnant et cette fameuse vidéo nous donne finalement un aperçu de la place que pourraient occuper les drones dans le futur.

Si ce nom ne vous dit rien, alors sachez que le Human Media Lab est un laboratoire de recherche spécialisé dans tout ce qui a trait aux interfaces homme-machine.

Interface du Futur

Les drones peuvent être utilisés pour créer des interfaces en trois dimensions.

Il fait partie de l’Université Queen’s à Kingston, en Ontario, et il travaille sur de nombreux projets différents.

Des Bitdrones pour modéliser des interfaces en trois dimensions

Cela fait maintenant plusieurs années que des chercheurs du laboratoire s’intéressent aux drones et ils ont mis au point une technologie capable de générer des structures en trois dimensions à l’aide de minuscules quadricoptères.

Si ces drones ressemblent beaucoup aux produits présents au catalogue de DJI ou même de Parrot, ils ne proposent pas du tout les mêmes fonctions. En réalité, ils sont totalement autonomes et ils peuvent aussi former une flotte, ou un essaim.

Le meilleur reste à venir car ils sont en plus intégrés à une structure cubique.

Dans la vidéo intégrée à la fin de l’article, on voit un opérateur attraper un de ces cubes volants et le changer de place. Il revient ensuite avec un autre cube qu’il place à proximité du premier et il procède de la même manière avec un troisième cube.

A ce moment-là, les trois drones vont automatiquement se connecter les uns aux autres et déterminer dans la foulée la position exacte occupée par ses camarades.

Lorsque l’opérateur va rapprocher deux de ces cubes, le troisième va automatiquement se déplacer pour s’aligner sur les deux autres appareils. Bluffant.

Les Bitdrones se divisent en trois catégories

Les chercheurs du Human Media Lab auraient pu en rester là mais ils ont aussi construit d’autres Bitdrones, chacun doté d’une fonction spécifique.

Les fameux cubes évoqués plus haut sont en réalité des Shapedrones. Les Pixeldrones sont pour leur part équipés d’une LED et d’un écran tactile tandis que les Displaydrones ont carrément droit à un écran flexible HD et à une caméra vidéo.

Alors bien sûr, cette vidéo est surtout une démonstration technique, mais elle prouve que les drones peuvent aussi être utilisés pour créer des interfaces complexes en trois dimensions. Des interfaces réelles.

Et le plus beau, dans l’histoire, c’est que nous n’en sommes qu’aux prémices. Imaginez un peu ce qu’il sera possible de faire lorsque ces chercheurs seront parvenus à miniaturiser ces appareils et à régler tous les problèmes d’autonomie inhérents aux drones.

Les applications sont nombreuses et cette technologie pourrait tout à fait trouver sa place dans l’architecture ou même dans l’imagerie médicale.

Mots-clés insolitevidéo

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.