Grâce à ce gant, il est possible de soulever 40 kg sans effort

Au Portugal, une entreprise du nom de Nuada a développé un gant assez particulier. Grâce à lui, il est effectivement possible de soulever des objets pesant plus de 40 kg sans le moindre effort. Mieux, l’appareil en question est extrêmement compact et plutôt discret. Il a donc toutes les qualités requises pour s’imposer sur le marché.

Filipe Quinaz pratique le jujitsu depuis plusieurs années. Une fois, lors d’un entraînement, il s’est mal placé et il s’est alors cassé le poignet.

Gant Nuada

Le gant développé par Filipe.

Il a fallu plusieurs semaines pour que l’os ne se ressoude.

Un gant né d’une histoire personnelle

Toutefois, Filipe n’a pas pu reprendre l’entraînement. L’accident a en effet provoqué une atrophie musculaire au niveau de son poignet. L’homme était incapable de porter de lourdes charges, ni même d’ouvrir un simple carton de lait.

Il a beaucoup souffert de cette situation, bien sûr, mais l’expérience lui a été profitable, car elle lui a donné l’idée de ce fameux gant.

L’accident a en effet permis à Filipe de réaliser l’impact de ces blessures en apparence anodine sur le quotidien des blessés, et encore plus sur celui des gens âgés. Bien décidé à venir en aide à toutes ces personnes, notre ami a donc utilisé ses connaissances en ingénierie et en médecine pour concevoir une prothèse capable de pallier à ce type de handicaps.

La tâche n’a pas été aisée, mais l’entrepreneur n’a pas abandonné et il a conservé le cap. Après plusieurs mois de travail acharné, il a fini par accoucher d’un premier prototype et il l’a présenté sur plusieurs salons.

Ce fameux gant surprenant tout d’abord par son allure. Comme indiqué un peu plus haut, il est à la fois discret et compact. En réalité, il ressemble même à un gant parfaitement ordinaire. Il suffit néanmoins de l’observer attentivement pour comprendre qu’il va bien plus loin que ses camarades.

Un gant discret et perfectionné

En réalité, le gant en question intègre d’innombrables tendons courant sur toute sa surface, des tendons connectés à un appareil breveté dissimulé dans un bloc situé au niveau du poignet.

Un bloc qui intègre également une batterie, bien entendu.

Grâce à ce système, le gant développé par Filipe est capable de décupler la force de son porteur, lui permettant ainsi de porter des objets de 40 kg sans le moindre effort.

Sur le modèle final, le gant intégrera aussi une montre connectée pourvue d’un écran capable d’afficher différentes informations comme la force de traction ou même le rythme cardiaque de l’utilisateur.

Pour la petite histoire, il faut savoir que Filipe a appelé son entreprise Nuada en hommage au roi des dieux dans la mythologie celtique. Suite à une bataille, ce dernier avait perdu une de ses mains et il avait alors été contraint d’abdiquer. Fort heureusement, le dieu de la guérison lui avait fait don d’une prothèse se présentant sous la forme d’une main en argent.