Grâce à la Switch, Nintendo bondit de 5,5% en bourse

Contrairement aux réserves émises par certains investisseurs lors son annonce officielle en octobre dernier, la Switch cartonne au point de tirer vers le haut l’action du big N en bourse. La chose est d’autant plus visible aujourd’hui puisque le prix du titre Nintendo atteignait les 1.740 yens (soit une augmentation de 5,47 %) à 33.510 yens, ce matin lors de la clôture de la bourse de Tokyo.

De quoi donner le sourire à Nintendo qui n’avait pas vu le cours de ses actions grimper à ce point depuis fort longtemps.  La dernière fois que la firme affichait un pareil score, nous étions en janvier 2009, il  y a donc un peu plus de 8 ans…

pokemon-switch-bourse

L’action de Nintendo a atteint son plus haut niveau depuis 2009, lors de la clôture ce matin de la bourse tokyoïte, avec une augmentation de 5,5% du titre.

Cette récente augmentation du prix du titre n’est toutefois pas due au hasard, plusieurs analystes de courtage ayant dernièrement revu à la hausse leurs appréciations à propos de la compagnie et de ses éventuels débouchés en termes de ventes. Une révision plus que bienvenue qui a poussé de nombreux boursicoteurs à mettre la main à la poche, alors même que la tendance était plutôt à la baisse sur ce marché.

Nintendo en bonne forme, grâce à la Switch

Comme on pouvait le prévoir, c’est notamment le très bon démarrage de la Switch sur le marché qui ravit les analystes et qui a un impact positif sur l’action du groupe nippon. Un démarrage réussi (2.8 millions d’exemplaires écoulés en moins d’un mois à travers le globe), qui s’accompagne également de belles perspectives d’avenir.

Nintendo a ainsi récemment indiqué avoir pour objectif de vendre 10 millions de consoles au cours de l’année fiscale 2017 (comprise entre les mois d’avril 2017 et de mars 2018), un objectif qui semble parfaitement réalisable compte tenu des premiers chiffres dévoilés.

C’est en tout cas ce qu’ont confirmé Serkan Toto (CEO du cabinet d’analyse Kantan Games) et Hideki Yasuda (analyste pour l’institut Ace Research). D’ailleurs si les deux hommes s’accordent à dire que l’objectif affiché par la firme Kyoto est sensé, Yasuda va même jusqu’à prédire des ventes comprises entre 13 et 16 millions d’unités pour l’exercice 2017.

Au-delà des ventes de consoles, Nintendo peut s’enorgueillir des excellents résultats du dernier Zelda, tout en tablant sur la vente de 35 millions de jeux sur Switch au cours de l’année à venir.

Un chiffre ne prenant en compte que les jeux développés en interne et encore une fois tout à fait réalisable pour peu que Nintendo s’en donne les moyens, sa nouvelle machine étant pour l’heure assez peu gâtée question jeux.