Clicky

Grâce à Qualcomm, nos montres connectées vont bientôt être plus autonomes

Qualcomm n’aura finalement pas attendu le Mobile World Congress 2016 pour lever le voile sur sa nouvelle puce. Le célèbre fondeur vient effectivement de présenter le Snapdragon Wear 2100, un processeur spécialement pensé pour nos montres connectées. Et attention car ce dernier devrait permettre à nos constructeurs de produire des appareils à la fois plus fins et plus autonomes.

Les montres connectées sont de plus en plus belles, c’est vrai, mais elles restent tout de même assez encombrantes et leur autonomie laisse aussi souvent à désirer. Rares sont les modèles à pouvoir tenir plus de deux jours.

Snapdragon Wear 2100

Qualcomm vient de présenter un nouveau SoC optimisé pour les appareils connectés.

Ces limitations constituent un frein pour la plupart des acheteurs et c’est précisément ce qui a poussé Qualcomm à travailler sur une nouvelle puce spécialement optimisée pour ces appareils.

Le Snapdragon Wear 2100 devrait booster l’autonomie de nos montres intelligentes

Le Snapdragon Wear 2100 se présente sous la forme d’un SoC et il regroupe ainsi le processeur, la mémoire mais également toutes les puces en lien avec la connectivité.

Il intègre effectivement le WiFi et le Bluetooth, mais aussi le modem 3G/4G, l’accéléromètre ainsi que tous les capteurs associés.

Le géant n’a pas donné beaucoup d’infos mais il a tout de même indiqué que la puce est environ 30% plus petite et 25% plus économique que le Snapdragon 400.

La comparaison n’est pas anodine puisque ce dernier équipe à l’heure actuelle la plupart des montres connectées sous Android Wear et c’est finalement assez ironique puisqu’elle a été développée à la base pour… les smartphones positionnés sur l’entrée de gamme.

Elle n’est donc pas optimisée pour les montres connectées.

Il faudra attendre pour pouvoir profiter de cette nouvelle puce

D’après les informations dont on dispose, le Snapdragon Wear 2100 devrait donc avoir un impact bénéfique sur l’autonomie de ces appareils. Grâce à lui, nos montres devraient ainsi être en mesure d’atteindre et peut-être même de dépasser les trois jours d’autonomie.

Qualcomm n’a pas l’intention de se limiter aux montres et ce fameux SoC pourra aussi être utilisé dans l’élaboration des bracelets connectés, des coachs électroniques ou même des lunettes intelligentes, sans oublier les casques à réalité virtuelle.

Mais voilà, il y a tout de même un léger problème dans l’histoire. Ce nouveau Snapdragon est disponible depuis le début de la semaine seulement et il y a donc peu de chances que les produits connectés qui seront présentés à l’occasion du MWC 2016 en profitent. Il faudra sans doute attendre l’IFA pour voir apparaître les premières montres et les premiers bracelets à l’exploiter.

Mots-clés qualcomm

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.