Clicky

Grâce à son écran flexible, cette montre connectée peut s’enrouler autour de votre poignet

FlexEnable est une petite société basée au Royaume-Uni. Elle est loin d’avoir les reins aussi solides que les grandes multinationales de ce monde mais cela ne l’a pas empêché de faire sensation durant le Mobile World Congress 2016. Logique, car elle a présenté une montre connectée doté d’un écran capable de s’enrouler autour de notre poignet. Impressionnant, mais il ne s’agit que d’un prototype pour le moment.

Les écrans flexibles déchainent les passions depuis plusieurs années maintenant. Samsung et LG ont beaucoup travaillé sur la flexibilité de leurs dalles et le premier devrait même présenter avant la fin de l’année un téléphone doté d’un écran capable de se replier sur lui-même.

Montre flexible

Une entreprise britannique a présenté une montre flexible durant le Mobile World Congress. Elle a fait sensation.

FlexEnable, lui, a préféré se concentrer sur le secteur des objets connectés, et plus précisément sur celui des montres intelligentes.

Une montre connectée qui s’enroule autour de notre poignet

Il a donc fabriqué une montre connectée tenant davantage du bracelet que de cette bonne vieille toquante. Elle est effectivement équipée d’un écran flexible de 4,7 pouces capable de s’enrouler autour du poignet de l’utilisateur.

Attention cependant car cet écran est intégré à une structure métallique rigide. La précision est importante. Bon point en revanche, cette fameuse structure ne dépasse pas les 0,25 mm et elle est donc très légère et très confortable à porter.

FlexEnable n’a pas évoqué en détails les caractéristiques techniques de son produit mais l’écran de cette montre semble être de bonne facture. Il est effectivement doté d’une belle définition et il est en plus capable d’afficher de la couleur, pour restituer au mieux vos différents médias.

Afin d’assouplir cet écran, l’entreprise a fait le choix de remplacer le silicium par du plastique. Les composants de la dalle sont directement imprimés dessus mais la couche tactile ne recouvre malheureusement pas tout l’écran, uniquement le bandeau de navigation placé à droite.

Fait intéressant, elle ne compte pas se limiter aux montres connectées et aux appareils électronique. En réalité, l’entreprise peut décliner son concept à l’infini et il viendra peut-être un jour où ses écrans équiperont nos voitures ou même notre électro-ménager.

En attendant, on termine avec une courte vidéo de démonstration.

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.