Clicky

Grâce au MIT, on en sait un peu plus sur la provenance des memes

Le mème est courant sur internet. Conventionnellement et par définition, il s’agit « d’un élément d’une culture ou d’un ensemble de comportements qui se transmet d’un individu à l’autre par imitation ou par un quelconque autre moyen non génétique. » Souvent humoristique ou ironique, ce phénomène peut également livrer des messages politiques susceptibles d’inciter à l’agressivité et à la haine.

Le MIT rapporte que sa diffusion massive sur internet n’est pas un pur hasard. En réalité, quelques communautés en ligne sont spécialisées dans la création et la diffusion en masse des mèmes dans le but de rendre une idée virale. Ce système est connu sous le nom de « piratage d’attention ».

Mascotte web

Les internautes ne s’en doutent pas, mais ces communautés sont extrêmement influentes sur les réseaux sociaux tels que Twitter, Facebook, Reddit, etc.

Une étude sur la propagation des mèmes

Le mot « mème » a été inventé par le biologiste Richard Dawkins dans son livre « The Selfish Gene » en 1976. Sa popularité est devenue de plus en plus importante au cours des dernières années.

Aujourd’hui, Gianluca Stringhini de l’University College London nous dévoile son système de propagation sur internet.

Avec son système basé sur le « hachage perceptuel ou pHashing, » l’équipe a développé un moyen de détecter et de suivre les mèmes. Le pHashing permet de convertir les images ou des ensembles de vecteurs en nombres à l’aide d’un algorithme. C’est ainsi qu’on a pu détecter les propagateurs de mèmes les plus influents sur le web.

Des résultats étonnants

En lâchant son algorithme sur plus de cent millions d’images venant des diffuseurs de mèmes, les chercheurs ont pu déterminer que « /pol/ » et « The_Donald » sont les communautés les plus efficaces dans la diffusion de mèmes sur internet. Ce sont pourtant deux petites communautés.

Les rapports de Stringhini et son groupe indiquent plus précisément que /pol/diffuse beaucoup plus de mèmes haineux et racistes que les autres communautés tandis que The_Donald est tout simplement le plus actif lorsqu’il s’agit de diffuser les mèmes en général.

Les chercheurs ont également remarqué que les mèmes neutres peuvent très bien être « militarisés. » Il faut donc faire attention avec ce que l’on voit sur le web.

Mots-clés mème

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !